LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Quelques livres

« L’usage du monde » de Nicolas Bouvier (merci à Caroline)

Un livre exceptionnel qui donne l’eau du voyage à la bouche. D’une érudition et d’une poésie exemplaire, ce livre tout sauf gnangnan est un portrait des emmerdes, des joies et des extases esthétiques qui peuvent surprendre au détour d’un café Belgradois ou d’une tchaikhane afghane.

« El samurai » de Shusaku.

Novela ambientada en el Japón de principios del siglo XVII y basada en hechos reales, cuenta el extraño viaje que deberán realizar unos pocos samurais desde su país natal hasta tierras españolas con el fin de ser bautizados, quedará así sellado un acuerdo del que tanto comerciantes nipones como órdenes religiosas españolas pretenden salir beneficiados.Historia de la fe como arma y del espiritu humano que intente de sobrevibir entre los complots realizados por los intereses de los estados y organizaciones religiosas.

« L’existentialisme est un humanisme » de Jean Paul Sartre.

Jubilatoire vindicte contre l’hypocrisie populaire

« Le seigneur des porcheries » de Tristan Egolf.

Cette description cinglante des travers de la « bien pensée » adoubée par la religieuso-guimauvesque-écoeurante fatuité populaire est un régale inégalé.  Le style est direct, abrupte, sans concessions: un pur plaisir. De nombreux détails éloquent viennent peinturlurer cette fresque vomitive. Extrait:

« Les arbitres se faisaient toujours clouer au pilori par la foule, quoi qu’ils fassent. Ce qui était vrai. Il fallait être maso pour vouloir arbitrer un match dans Pullman Valley. En règle générale, l’arbitre n’avait jamais raison. Quand il sanctionnait son équipe c’était un renégat. Quand il sanctionnait les adversaires il n’était jamais assez sévère. Si claire et nette qu’est put être une infraction, sa décision était immanquablement huée comme une trahison et lui-même maudit comme un vendu. Il était de mèche avec eux. Il était la voix de l’autorité là où elle était le moins souhaitée. Il ne pouvait pas gagner. Malgré la nécessité manifeste de sa présence, il faisait plus figure de paillasson pour la colère du public que de dépositaire de l’esprit sportif. Lorsqu’il lui arrivait effectivement de manquer une action litigieuse ou de sévir à contretemps, il se faisait traité d’idiot et de débile mental, et devait souvent en payer le prix plus tard en dehors du terrain. Entre les insultes publiques et les expéditions punitives contre son domicile sa carrière ne durait généralement que trois ou quatre mois. Après cela soit il partait de son propre gré, soit il était expulsé de la ligue. La rotation était constante.

Texte fondateur du taoïsme, le Lao-tseu, (Livre de la Voie et de la Vertu), est aujourd’hui encore l’une des clefs les plus précieuses pour pénétrer la pensée chinoise. Ce grand classique se présente ici sous un nouveau visage, grâce au travail du sinologue Jean Levi, qui s’est penché sur les versions les plus anciennes de ce texte récemment retrouvées. De nombreux commentaires éclairants et une longue introduction (de loin non superflue) sont un atout décisif pour aborder un texte à première vue indigeste. Cette nouvelle traduction permet de saisir toute l’ampleur de la pensée taoïste jusque dans ses versants politiques et stratégiques: La Voie se fait Loi.

6 Réponses

  1. « l’usage du monde » fut un modèle pour moi dans ma jeunesse. C’est cette lecture qui a orienté et « habillé » tous mes voyages des années 70.
    Merci d’avoir mis un lien sur ma photo de tchaikhane afghane.

    octobre 6, 2009 à 6:41

    • hanoho

      Ce livre fut pour moi une sacrée découverte. J’aurais bien aimé connaître cette époque mais le livre de Nicolas Bouvier est le témoignage d’un temps malheureusement révolu… Il n’empêche qu’il reste de son aventure une histoire humaine hors du commun écrite d’une plume virtuose. Un livre qui réconcilie littérature et aventure humaine, c’est assez rare pour le noter.

      C’est à moi de te remercier pour avoir en ligne tes photos. Je cherchais un lien pour tchaikhane, en espérant voir un article sur wiki, mais en fin de compte une photo qui en plus renvoie sur un blog sympa, c’est beaucoup mieux!

      octobre 6, 2009 à 5:45

    • Dommage, il n’y a plus la photo de la Tchaikhane…

      février 14, 2011 à 9:53

  2. info

    Pour info, il y a de nombreux livres historiques censurés/introuvables accessibles gratuitement sur:

    http://www.histoireebook.com
    http://www.the-savoisien.com

    mai 11, 2013 à 1:45

    • Merci pour le lien, je n’ai pas actualisé cette page depuis bien longtemps, à l’époque où je parcourais l’Europe en auto-stop avec quelques bouquins en poche qui n’avaient rien de « politiquement incorrect ». Il faudrait changer cela, mais semble t-il d’autres le font mieux que je ne saurais le faire.

      mai 11, 2013 à 6:43

  3. Ricoxy

    « Texte fondateur du taoïsme, le Lao-tseu, (Livre de la Voie et de la Vertu), » : petite erreur de chinois. Lao-tseu veut dire « Vieux maître » (c’est le nom du philosophe), et le Livre de la Voie et de la Vertu, c’est le Tao Teu king

    janvier 10, 2015 à 8:56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s