LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

L’objectif des anti-sionistes à travers deux exemples

1- Le printemps des sayanim- Jacob Cohen

Scan

J’avais déjà parlé ici du livre de Jacob Cohen dans des termes assez élogieux. Après lecture, on peut dire que c’est un ouvrage léger, facile à lire, qui se veut être à destination d’une population peut habituée à la lecture (c’est assez enfantin) et de préférence issue de l’immigration. Certes, comme je l’avais spécifié, ce récit (dont on ne sait pas quelle est la partie fiction, ni la partie authentique) dénonce véhément la collusion toute puissante en France pour la sauvegarde sans concession des intérêts d’Israël d’abord et avant tout. Mais après réflexion, on s’aperçoit que cet ouvrage distille aussi en son sein une idéologie très à la mode: le multiculturalisme, le métissage, la ringardise du mariage, etc. Pour illustrer mes propos, je vous invite à méditer ces quelques extraits:

  • Une des protagoniste blanche aux cheveux blonds et d’ascendance juive fréquente un arabe. Elle sourit en son fort intérieur devant la stupidité des réflexions qu’elle pourrait entendre:

« C’est surtout le marché du jeudi qui lui fit découvrir le quartier. Les commerces exotiques et la diversité des habitants. La symbiose apparente. L’absence d’agressivité. Et des ruelles d’un charme désuet. Même sa blondeur semblait se fondre dans ce paysage éminemment coloré. Maintenant elle s’amusait des expression ahuries, des interrogations muettes ou euphémiques, sur cette partie du vingtième [arrondissement] où elle se rendait parfois seule le soir. « Quelle inconscience! » devaient penser amis ou collègues. « Tout ça pour un arabe! » auraient pu ajouter d’autres. Elle ne leur en voulait pas spécialement, on n’échappe pas facilement à sa condition. »

Les français sont donc des crétins repliés sur eux-mêmes, fermés à un monde de beauté, pacifique et accueillant… C’est vrai que le marché donne envie… faut vraiment être un pauvre type pour ne pas y voir la beauté du monde qui frappe à notre porte.

1141653893

IMG_5165 marche-de-belleville-paris2

  • Sur le terrible danger de l’attachement (brrr)

« L’approche de la trentaine n’y changeait rien. Elle n’avait jamais commis l’irréparable: lier son sort à celui d’un homme. »

Ouf, on respire…

  • Anti-sioniste, oui, mais faut pas pousser:

« Certaines choses avaient une résonance terrifiante. La famille de son père avait souffert de l’holocauste. L’antisémitisme était une chose abjecte. »

Puisqu’on vous le dit…

  • Anti-sioniste, oui, mais quand même victime:

« A une époque où les juifs comptaient leurs amis, et où les médias s’acharnaient sur Israël »

C’est vrai que cette campagne médiatique anti-Israël est vraiment omniprésente…

  • Les français d’origine étrangère doivent se désassimiler et retrouver leur valeurs qui ne sont pas celles de la France corrompue, et nous français devrions combattre nos « préjugés ».

« Youssef en djellaba ! Auparavant, cela l’aurait mortifiée. Maintenant elle en comprenait le sens. Et même, le vêtement en imposait. […] L’imaginaire autour des femmes voilées devenait soudain inepte. Elle se désolait d’un reste de préjugés. »

  • Porter le voile, c’est faire acte de résistance contre une France qui sent mauvais:

« – Ça ne doit pas être facile tous les jours [de porter le voile].
– Au début. Mais c’est une bonne école de résistance. Et j’ai presque autant de mal avec mes coreligionnaires [trop assimilées]. T’as bien vu.
– Et le travail ?
– Je suis avocate. Je travaille avec mon frère. Beaucoup viennent me consulter parce que je suis pratiquante. Mon boulot est comme une mission pour aider les gens. Le chemin est long pour abolir les discriminations. »

  • La franc-maçonnerie est la route vers le bonheur, mais fut détourné de sa mission première par les sionistes qui ont noyauté le mouvement:

« Il embrassa d’un regard ému le grand hall. toute préoccupation passait au second plan. Il avait conscience de pénétrer dans le panthéon de la franc-maçonnerie française. Ce n’était rien de moins que le siège du Grand Orient, défenseur de la République et de ses idéaux. […] La franc-maçonnerie avait un sens. On appartenait à une grande famille. Les différences étaient transcendées dans l’idéal commun. Un sentiment de fraternité unissait spontanément des maçons inconnus [ça on veut bien le croire] […] La morale maçonnique triomphera de toutes les manipulations ».

2- Comment le peuple juif fut inventé ? – Shlomo Sand

ShlomoSand0002

Là, on passe dans un ouvrage beaucoup plus technique qui se veut universitaire, bourré de références, écrit tout en nuances et en périphrases. L’auteur y explique que le peuple juif est une construction artificielle, que l’Etat hébreu est bâti sur une supercherie: celui de l’existence d’un peuple juif. Bon, je suis assez septique. Les juifs n’existeraient donc pas en tant que nation… Pour bien comprendre ce livre, il faut avoir à l’esprit que l’auteur ne s’en prend pas qu’au peuple juif. En fait, Shlomo Sand est un pur communiste révolutionnaire et internationaliste. S’il réprouve l’idée d’une nation juive c’est surtout parce qu’il réprouve l’idée de nation tout court. Pour lui, toute nation est un projet illusoire et mortifère, une invention qui repose sur des sables mouvants:

nation3

D’ailleurs, il le dit lui même, la raison, au final, saura abattre l’hérésie nationale:

nation1nation2On notera au passage l’allusion faite à la chouette de Minerve dont la symbolique est clairement franc-maçonne. Pour rappel, c’est entre autre l’emblème du Bohemian Club

images

Enfin, l’auteur nous parle de la construction européenne comme œuvrant à la destruction des nations. Il applaudie d’ailleurs chaleureusement ce noble objectif:

nation4

Effectivement, la démocratie est un système défectueux. Cela ne fait aucun doute. Pourquoi ? Parce que cela prive les peuple d’une authentique souveraineté: le pouvoir est entre les mains des fortunes apatrides. D’ailleurs l’auteur ne s’en cache pas: tout comme la nation, l’idée de souveraineté est une hérésie:

nation5

3- Conclusion

Les juifs anti-sionistes semblent avoir pris pour argent comptant l’idée marxiste qu’il faille abattre les nations et promouvoir un peuple planétaire métissé pour tous les individus. Ils n’ont pas compris que cette doctrine avait été réfléchie pour être exclusivement appliquée aux goyim. Dans un élan véritablement universaliste, ils refusent même aux leurs de conserver leur identité. Aveuglés par un dogme destructeur, ils veulent l’appliquer y compris aux membres de leur propre nation. Il ne luttent pas spécialement contre Israël, mais contre toute entité nationale, contre toute idée de peuple, d’ethnie, de race. On les apprécie pour leurs visions anti-sionistes, sans comprendre le véritable enjeux de leur pensée: si israël doit être abattu, c’est tout simplement parce que toute nation doit disparaître, y compris l’ultime bastion du peuple élu.

Enfin, sur l’anti-sionisme, il me semble que ce débat ne nous concerne pas vraiment et est importé sur notre territoire à nos dépends. Certes, nous ne pouvons pas rester indifférents devant les injustices commises dans cette partie du globe, mais enfin, notre priorité ne devrait-elle pas être les injustices commises envers notre propre peuple ?

Remarque, je n’ai abordé que le cas des juifs communisants, quand est-il des juifs orthodoxes pratiquants et anti-sionistes ? Je laisse la parole à frère Nathanael, qui explique son point de vue (que je partage entièrement).

Publicités

14 Réponses

  1. Ouille !!!…ouille !!!!…si LHDDT te lit , il va en faire une syncope !!!…lui qui ne jure que par Shlomo Sand !!!!
    Perso , AUCUNE CONFIANCE en TOUT ce que peuvent dire , déclarer ou ch…..des juifs !!!!!

    juin 10, 2013 à 5:24

    • A partir du moment où c’est dans leur codes de régner sur les goyim par la tromperie, ça me semble en effet difficile…

      juin 10, 2013 à 5:26

    • Que je fulmine.. en bave même 😉

      Arthur Koestler est il communiste dans « La treizième tribu » ? (bonne lecture)

      Non, ce qu’en dit notre ami – ça le regarde, c’est une lecture et puis : l’un empêche pas l’autre & merci à HANOHO .. ainsi, ceux qui ne sont pas encore parfumé Sand l’achèteront et se feront une idée (les radins iront sur LHDDT.

      juin 12, 2013 à 9:47

      • J’oubliais de fermer ma parenthèse ..

        Et puis, des « Shlomo Sand », il y en a des centaines.. comme Finkelstein qui n’est pas non plus qu’Arthur, spécialement communiste.. ou plutôt : ce serait un communiste usagé.

        Il faut se rappeler que la modèle « Israël » a été bâti sur le modèle coco (au grand dam des ricains aux débuts) kiboutzes etc..
        Il faut se souvenir que les leaders trotsko bolchos , l’Internationale mondialisante était cocotte. Les racines d’Israël puisant dans le communisme, il serait bien difficile de trouver un israélien « pas communistes du tout » 😉
        Je dirais au contraire que renier tout ça est un acte de bravoure pour un « juif » & ex communiste… ils sont des centaines – ça rassure :

        Célébrités juives antisionistes ou proches de l’antisionisme, par ordre d’émergence historique :
        Otto Weininger (écrivain anti-judaique et antisémite)
        Karl Kraus (écrivain autrichien antijuif)
        Sholom Dovber Schneersohn (Rabbin loubavitch, fondateur des yeshivot Tomchei Temimim)
        Jacob Israël de Haan (antisioniste politique)
        Joël Teitelbaum (Rabbin hassidique fondateur du Satmar)
        Yeshayahou Leibowitz (sioniste et religieux, mais opposé à la politique colonialiste israélienne ; dénonciateur d’un « judéo-nazisme »)
        Michel Warschawski (activiste pacifiste)
        Israel Finkelstein (archéologue, antisioniste laïc)
        Norman Gary Finkelstein (politologue, auteur de L’Industrie de l’Holocauste)
        Yakov M. Rabkin (professeur d’histoire à l’université de Montréal, auteur d’un livre sur l’histoire de l’antisionisme juif)
        Shlomo Sand (professeur à l’université de Tel-Aviv, historien de la constitution du peuple juif)
        Israël Shamir (pseudonyme d’Adam Ermash nommé également Jöran Jermas ; journaliste antisioniste militant)

        Autres célébrités israelo-critiques :

        Hannah Arendt (philosophe juive laïque, auteur d’Eichmann à Jérusalem)
        Noam Chomsky (linguiste et intellectuel laïc opposé à la politique colonialiste israélienne)
        Avraham Burg (homme politique israelien)

        Organisations juives non sionistes ou antisionistes par ordre d’émergence historique :

        Bund (L’Union générale des travailleurs juifs de Lituanie, de Pologne et de Russie)
        Folksgrupe (Russie)
        Parti social-démocrate juif (Galicie)
        L’Alliance israélite universelle (AIU ; française, et pro-française)
        Dynastie hassidique de Satmar (mouvement rabbinique, 130 000 membres)
        Réseau des yeshivot Tomchei Temimim
        Agoudat Israel (mouvement politique)
        Edah Haredit (mouvement religieux ashkenaze)
        Neturei Karta (mouvement religieux extrémiste, d’origine palestinienne)
        Juifs européens pour une paix juste
        Union juive française pour la paix
        Les « Nouveaux historiens israéliens » (mouvement universitaire historiographique post-sioniste ; dont Schlomo Sand)

        Références juives antisionistes : − Au nom de la Torah : Une histoire de l’opposition juive au sionisme, Yakov-M Rabkin, Les presses de l’université, Laval, 2004 − Comment le peuple juif fut inventé, Shlomo Sand, Fayard, 2008 (visiter : http://www.editionslesliensquiliber…) − L’Industrie de l’Holocauste, Norman Gary Finkelstein, 2000 − Le sionisme du point de vue de ses victimes juives : Les juifs orientaux en Israël, Ella Shohat, La Fabrique, 2006 − Programmer le désastre : La politique israélienne à l’œuvre, Michel Warschawski, La Fabrique, 2008

        Voir aussi : − La controverse de Sion, Douglas Reed (journaliste antinazi et dénonciateur

        Sales communistes 😉 !

        Sur http://www.egaliteetreconciliation.fr/Religion-juive-judaisme-biblique-et-sionisme-3953.html – à lire.

        Pardon HANOHO ..

        juin 12, 2013 à 10:04

      • 😀
        Ah mais le libre de Sand vaut carrément le coup, il est très bien pour démonter israël et apporte une analyse fine, il n’y a pas à dire. C’est juste que cette attaque en règle contre Israël s’inscrit dans un cadre plus vaste que j’ai décrit plus haut.

        juin 12, 2013 à 3:27

  2. Les juifs anti sionistes! C’est juste fait pour ceux qui croient que tous les juifs sont rusés et malins…non, pas du tout, ils ont aussi leurs cons!
    Les exceptions qui confirment la règle!
    Amitiés.

    juin 11, 2013 à 12:15

    • En fait, je ne sais pas à quel point ils sont stupides… Jouer sur les deux tableaux peut aussi être payant, et sait que cela est l’une de leur grande spécialité… Avoir des pions dans tous les camps…

      juin 11, 2013 à 12:28

  3. Pingback: Liste non exhaustive | L'Heureux Dresseur de Torts

  4.  » .. c’est eux qui m’invite à apprendre à lire »

    Pour ma part : je fustige ceux qui amalgament et font le lit du sionisme.. ce qui n’est pas ton cas puisque tu analyses au contraire – on est d’accord ou pas.

    Là, on passe dans un ouvrage beaucoup plus technique qui se veut universitaire, bourré de références, écrit tout en nuances et en périphrases. L’auteur y explique que le peuple juif est une construction artificielle, que l’Etat hébreu est bâti sur une supercherie: celui de l’existence d’un peuple juif. Bon, je suis assez septique.

    « je suis assez septique » et tu as bien le droit de l’être ( 😉 ) sauf que même sans Sand, il y a des kilos de contestataires (même des curés/archéo français – fo que je retrouve. les noms).. Arthur en tête.
    Avouons quand même qu’il y a du louche dans cette masse de mensonges (tu as lu les « Coucous » de ‘AlphaBeta’ où on comprend que les pauvres juifs fuyant l’Egypten s’y étaient incrusté et y plaçant même leur pharaon..heureusement virés à coups de pieds au c*l)

    Même si on met 50% de Sand à la poubelle, il en reste 50.. il reste quand même une sérieuse matière, avouons le.

    Sans m’étendre sur les khazars de Sand ET de Koestler, mais, si « Peuple Juif .. » je dirai : quelques tribus.. entendu que dans cette région, les ethnies plus ou moins nomades se mélangeant, c’est après coup qu’on invente ce peuple mystique/mythique .. 50.000, peut-être ?
    La consistance de ce « peuple ».. je renvoie à Graetz qui fut un gros et habile farceur – tout comme les murs de Jéricho qui ne sont jamais tombés puisqu’ils n’ont jamais existé avant que les sionistes n’empilent une douzaine de pavés.
    Pour ce qui est du « renforcement » khazar et l’auto-conviction d’une race supérieure, c’est un autre chapitre.

    En la matière, il faut être très circonspect – moi le premier, je cherche à faire tomber les têtes du NWO, mais il ne faut pas se tromper de guerre en tombant dans les pièges que nous tendent les sionistes.

    juin 12, 2013 à 5:35

    • En fait, le véritable fond de ma pensée c’est que je m’en fout un peu de savoir que le peuple juif soit une invention ou non. Le fait est qu’il existe aujourd’hui sous une forme extrêmement solidaire et nuisible avec cette volonté haineuse de faire plier tout ce qui n’est pas lui, et qu’en tant que tel il me les brise menues.

      Quand aux têtes du NWO, il faudrait demander l’avis des juifs anti-sionistes sur l’abrogation de la loi Gayssot pour être rapidement fixé.

      juin 12, 2013 à 5:55

      •  » je m’en fout un peu de savoir que le peuple juif soit une invention ou non. »

        Là on tombe d’accord car on élague des justifications à cause d’une prétendue « supériorité juive » – « juif » devient le nom d’une engeance sectaire façon maçonnique qui veulent se mettre au commandes de notre petit monde : ni race, ni religion mais une secte.

        juin 12, 2013 à 6:01

  5. Pingback: Propagandes.info

  6. Pingback: Pour Jacob Cohen, fleuron du groupe d’aliens E&R, « L’avenir est au métissage » | Résistance

  7. Aurel

    Pour ce militant une chose est sûre anti-sionisme égal antisémitisme. Amalgame pratiqué par des médias de droite extrême pro-israëlienne assez couramment. Il n’y a qu’à voir ses propos extrémistes concernant les BDS:
    http://solidaritescultures.e-monsite.com/blog/debats/en-boycottant-israel-on-boycotte-les-israeliens-les-plus-progressistes.html#

    juillet 13, 2013 à 3:13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s