LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Que disait Churchill en 1920 ?

Churchill_portrait_NYP_45063

Churchill… Aujourd’hui, Churchill a sa statue en Israël, (dont on voit dans cette vidéo toute sa soumission) et est célébré comme un authentique sioniste anti-nazi ayant façonné « l’image positive des juifs ». Pour comprendre son pragmatisme et son cynisme, il suffit de lire ce que Churchill écrivait sur ce qu’il pensait vraiment du peuple élu en 1920.

Illustrated Sunday Herald – February 8, 1920, page 5

Churchill b5d3321dfc50Traduction du texte par mes soins (que j’ai récupérer ici parmi d’autres infos):

« Certaines personnes aiment les Juifs et d’autres pas, mais une personne réfléchie ne peut douter du fait qu’ils sont sans aucun doute la plus formidable et la plus remarquable race que le monde ait jamais porté. Et il se pourrait bien que cette incroyable race soit, à l’heure actuelle, à l’œuvre pour produire un nouveau système philosophique de morale, aussi malveillant que le christianisme est bienveillant, qui, s’il n’est pas arrêté briserait définitivement tout ce que le christianisme a rendu possible. On pourrait presque croire que l’Évangile du Christ et l’Évangile de l’Antéchrist proviennent des mêmes personnes, et que cette race mystique et mystérieuse avait été choisi pour la manifestation suprême, à la fois du divin et le diabolique. Les juifs de nationalité russe, en dépit des troubles dans lesquels ils ont souffert, ont réussi à joué un rôle honorable et couronné de succès dans la vie nationale même de la Russie. En tant que banquiers et industriels, ils ont vigoureusement promu le développement des ressources économiques de la Russie, et ils n’étaient pas étrangers à la création de ces organisations remarquables que sont les sociétés coopératives russes. En politique, leur soutien a été donné, pour la plupart, à des mouvements libéraux et progressistes, et ils ont été parmi les plus ardents défenseurs de l’amitié avec la France et la Grande-Bretagne.
Les Juifs internationaux.

Dans une violente opposition à toute cette sphère de l’effort juif se sont levés les plans des juifs internationaux. Les partisans de cette sinistre confédération sont pour la plupart des hommes issus des populations malheureuses des pays où les Juifs furent persécutés à cause de leur race. La plupart, sinon la totalité, d’entre eux ont abandonné la foi de leurs ancêtres, et divorcé de leur esprit toutes les espérances spirituelles de l’autre monde. Ce mouvement parmi les Juifs n’est pas nouveau. Depuis l’époque de Spartacus-Weishaupt à celles de Karl Marx, jusqu’à Trotsky (Russie), Bela Kun (Hongrie), Rosa Luxembourg (Allemagne), et Emma Goldman (Etats-Unis), cette conspiration mondiale pour le renversement de la civilisation et pour la reconstitution d’une société sur la base de l’arrêt du développement, de la malveillance envieuse, et de l’égalité impossible, n’a cessé de croître. Cela a joué, comme l’a si bien montré l’écrivain moderne, Mme Webster, une partie définitivement évidente dans la tragédie de la Révolution française. Cette idéologie a été la cheville ouvrière de tous les mouvements subversifs durant le XIXe siècle, et maintenant, pour finir, cette bande de personnalités extraordinaires du monde de l’ombre des grandes villes d’Europe et d’Amérique a saisi le peuple russe par les cheveux de leur tête et sont devenus pratiquement les maîtres incontestés de cet énorme empire.
Juifs terroristes.

Aucuns besoin d’exagérer le rôle joué dans la création du bolchevisme et dans ce qui a amené la Révolution russe par ces juifs internationaux, athées la plupart. Ils ont eu très certainement un très grand rôle qui l’emporte probablement sur tous les autres. À l’exception notable de Lénine, la majorité des figures de proue sont juifs. En outre, la source d’inspiration principale et la puissance motrice provient des dirigeants juifs. Ainsi Tchitcherin, un Russe de souche, est éclipsé par Litvinoff son subordonné nominal, et l’influence des Russes comme Boukharine ou Lounatcharski ne peut être comparé avec le pouvoir de Trotsky, ou de Zinoviev, le dictateur de la Citadelle Rouge (Petrograd), ou de Krassine ou de Radek – tous des Juifs. Dans les institutions soviétiques la prédominance des Juifs est encore plus étonnante. Et l’important, si ce n’est le principal rôle dans le système de terrorisme appliqué par les Commissions extraordinaires pour combattre la contre-révolution a été prise par les Juifs, et dans certains cas notables par des Juives. On retrouve la même prédominance maléfique des Juifs durant la brève période de terreur au cours de laquelle Bela Kun a régné en Hongrie. Le même phénomène a été présenté en Allemagne (en particulier en Bavière), pour autant que cette folie a été autorisé à se nourrir de la prostration temporaire du peuple allemand. Bien que dans tous ces pays, il y a beaucoup de non-juifs en tous points aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par celui-ci en proportion de leur nombre dans la population est étonnant.
« Protecteur des Juifs. »

Inutile de souligner le fait que les passions vengeresses les plus intenses ont été excitées au sein du peuple russe. Partout où l’autorité du général Dénikine pouvait s’exprimer, la protection a toujours été accordée à la population juive, et des efforts considérables ont été faits par ses officiers pour éviter les représailles et pour punir ceux qui en étaient coupables. Tant et si bien que la propagande de Petlurist contre le général Denikine le dénonça comme le protecteur des Juifs. Mesdames Healy, nièces de M. Tim Healy, concernant leurs expériences personnelles à Kief, déclarèrent qu’à leur connaissance et sur plus d’une occasion, les officiers qui avaient commis des infractions contre les juifs étaient réduits au statut de soldat du rang et envoyé hors de la ville vers le front. Mais les hordes de brigands par qui toute la vaste étendue de l’empire russe est en train de devenir infesté ne montrent aucune hésitation. Pour assouvir leur soif de sang et de vengeance au détriment de la population juive innocente chaque fois qu’une occasion se présente [Ce qui atteste la théorie que le petit peuple juif subie les représailles d’une population légitimement outrée, et devient ainsi l’étendard des martyres juifs brandit par ceux là même qui en sont indirectement la cause !]. Le brigand Makhno et les hordes de Petlioura et de Gregorieff, signalèrent tous leurs succès par les massacres les plus brutaux. Partout on trouva parmi les  population furieuses et frappées de stupeur une immonde révolte antisémite dans ses pires formes. Le fait que dans de nombreux cas les intérêts juifs et des lieux de culte juifs sont exclus par les bolcheviks dans leur hostilité universelle tend de plus en plus à associer la race juive en Russie avec les vilenies qui sont actuellement perpétrés.
Un foyer pour les Juifs.

Le sionisme offre la troisième sphère des conceptions politiques de la race juive. En contraste violent au communisme international. Le sionisme est déjà devenu un facteur dans les convulsions politiques de la Russie, comme une puissante influence concurrente dans les milieux bolcheviques avec le système communiste international. Rien ne pouvait être plus significatif que la fureur avec laquelle Trotsky a attaqué les sionistes en général, et le Dr Weissmann en particulier. La cruelle pertinence de son esprit ne lui laisse aucun doute sur le fait qu’un État communiste mondial sous la domination juive est directement contrarié et gêné par ce nouvel idéal, qui dirige les énergies et les espoirs des Juifs de tous les pays vers une solution plus simple, plus vraie: un objectif beaucoup plus réalisable. La lutte qui commence entre les sionistes et les juifs bolcheviques n’est pas moins d’une lutte pour l’âme du peuple juif.

Winton Churchill »

Remarque1 , Churchill considère que les juifs communistes se sont écartés du droit chemin en ayant « abandonné la foi de leurs ancêtres ». Churchill n’avait probablement pas lu le talmud

Remarque 2, à ce sujet, lire aussi « vive la révolution« , le témoignage d’une rescapée de la révolution russe.

Remarque 3, en 1920, la constitution d’un état hébreux pouvait paraître comme une opposition à la volonté d’une gouvernance globale soviétique entre des mains juives. Je ne suis pas sûr que ce soit toujours le cas. Dans Mein Kampf, Hitler fait par de son scepticisme vis-à-vis d’un tel état en imaginant qu’il pourrait facilement devenir la terre d’asile de toutes les crapules dont les actes auraient été dévoilées dans les nations du monde. Ce qui peut effectivement s’observer aujourd’hui. Néanmoins, il semble qu’il n’y est pas consensus dans la communauté à ce sujet. Le nombre croissant de juifs anti-sionistes est là pour en témoigner. Ils y voient, à juste titre, la dégradation dans le public goy de l’image juive… Kissinger ne déclara t-il pas que « Israël aura disparu dans 10 ans » ? Attali essaye d’ouvrir une nouvelle voie, en appelant de ses vœux l’institution de « Jérusalem comme capitale planétaire d’un gouvernement mondial« , c’est comme le dentifrice: deux en un.

Publicités

7 Réponses

  1. « …..reconstitution d’une société sur la base de l’arrêt du développement, de la malveillance envieuse, et de l’égalité impossible…. « …on s’y croirait !!
    Ajouter la MALHONNETETé FLAGRANTE et le MANQUE TOTAL DE SCRUPULES aux collabos goyim européens indignes de rester en vie et à la betie crasse et à l’ apathie niaise de 9 français sur 10…ça donne, en premier lieu , des élections PIPéES !!!!!

    juin 3, 2013 à 9:19

    • Pourriture quand tu nous tiens. Je crois que la pourriture doit être une sorte de drogue dont on devient accro.

      juin 3, 2013 à 2:46

  2. Sacré Churchill, va! Fabuleux! Ce type avait un sens de l’humour qui me fait bavouiller d’envie!
    Amitiés.

    juin 3, 2013 à 1:16

    • Ouais, le Churchill était pas mal, mais il a largement changé d’avis par la suite… Faut pas oublier son alliance avec les soviets, et sa présence aux cotés de Staline à Yalta.

      juin 3, 2013 à 2:45

  3. Ils ne l’avaient pas lu ?

    juin 3, 2013 à 7:40

    • Si, mais entre temps, ils l’ont acheté et il a changé d’avis… sa carrière était en standby et d’un seul coup il se retrouve sur le devant de la scène politique… Faut bien bouffer.

      juin 3, 2013 à 7:47

      • Oui, mais on n’est pas obligé de ne manger que du caviar, non plus !

        juin 7, 2013 à 3:30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s