LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Un pogrom en France ?

Que s’est-il passé à la suite de la victoire du PSG ?

protagonistes

Rien de bien grave, une bande de jeune fête la victoire de ce club de football français, l’un des club emblématique de l’hexagone, fierté nationale (interdit de rire). Quelques débordements ? Oui, un peu, mais il faut bien que jeunesse se passe. Ah ces petits galopins, la jeunesse c’est l’insouciance, la joie de vivre, la passion, n’est-ce pas ? Ils ont un peu dépassé les bornes, mais que celui qui n’a jamais dit « crotte et flûte » leur jette la première pierre.

Soit dit en passant, je crois avoir entendu que des fascistes xénophobes ont infiltrés ce mouvement bon enfant et seraient à l’origine des incidents. Cela ne m’étonnerait pas, la bête sommeille ne l’oublions pas. Il faut être vigilant et ne pas accuser à tord ces victimes du racisme français.  Car, en dernier ressort, ce sont bien eux les victimes de ce régime néo-colonisateur.

D’ailleurs, il est urgent de cesser le tout répressif. N’y a t-il pas derrière ces manifestations excessives de joies, une part d’exutoire face à la terrible répression dont ils sont la cible ? Traqués comme des chiens, emprisonnés pour un oui ou pour un non, harcelés par les forces de la répression, comment peuvent-ils aller chercher librement dans leur pays d’origine les produits qu’ils apportent avec tant de dévouement et qui font la joie des soirées bobo ?

Nous vivons des heures sombres et le français moyen devrait avoir honte, s’autoflageller, demander pardon et bien sûr réparer financièrement ces êtres purs, ces anges descendus des cieux africains pour nous apporter la rédemption. Comment ne pas comprendre que leur pureté angélique ne soit pas en total décalage avec la terrible dureté de notre culture. Et encore, culture, que dis-je, sous-culture ! Puisque nous leur devons tout, oui je dis bien tout. Ils le savent bien d’ailleurs et le répètent, « c’est nous qui avons construit la France »  Et ils ont raison ! Remercions les donc d’avoir restreint leur fougue, pleins de compassion pour les misérables vermines que nous sommes.

Notons tout de même un effort louable de notre kommandantur, obéissant aux bienfaits bruxellois, d’ouvrir les aides sociales aux ressortissants étrangers. Je m’étonne qu’une telle mesure phare ne soit pas plus célébrée comme il se doit.

les faits

D’après wiki:

Le mot pogrom est d’origine russe (погром), où il désigne un assaut, avec pillage et meurtres, d’une partie de la population contre une autre.

Peut-on parler de pogrom anti-français ? Certes, il n’y a pas eu de meurtre sur le Trocadero. Je ferais juste remarquer que des meurtres il y a en pourtant, dilués dans la vie de tout les jours. Les nôtres meurent en silence. Et ils passent étrangement inaperçus. Souvenons-nous:

– Juillet 2011, à Bar-sur Aube : Roger Correia, 57 ans, est mort, roué de coups, par trois Arabes qui passent en voiture devant chez lui. L’instruction est en cours.

– Juin 2011, à Frouzins, près de Toulouse : Élodie Despons, 23 ans, est frappée étranglée par son amant, Tarik Barrahoui, qu’elle voulait quitter. Il lui tranchera ensuite les poignets pour tenter de maquiller son crime.

– Mai 2011, à Bollène, dans le Vaucluse : Thierry Simon, 39 ans, a eu le malheur de sortir de sa voiture pour répondre à des insultes. Il est mort sous les coups que lui ont portés trois Chances pour la France (CPF) : Kader Chadli, 24 ans, Selim Benkhedidja, 23 ans, et Mohamed Amallou, 19 ans, tous trois déjà mis en cause pour de multiples cambriolages.

– Avril 2011, à Champagne-sur-Seine, en Seine-et-Marne : Maurice Tomasoni, 66 ans, est tabassé et torturé par Habib, qui lui assène de nombreux coups de couteau au thorax. Une large entaille au nez et à une oreille ont défiguré le retraité français. La victime a eu également les joues transpercées et la peau entre les doigts d’une main découpée.

– Avril 2011, à Mulhouse : Jean Meyer, un contrôleur aérien de 35 ans, est tué d’une dizaine de coups de couteau, dont trois mortels, puisqu’il a eu les deux poumons perforés et la carotide ouverte. Le meurtrier se nomme Karim Ouali.

– Février 2011, à Toulouse : Jérémy Roze, 27 ans, est agressé par deux CPF alors qu’il rentre chez lui, vers trois heures du matin. Le jeune homme a succombé à un coup de couteau porté au thorax.

– Février 2011, à Lyon : Christofer, 27 ans, est tué d’un coup de couteau, dans le métro, par Karim Bounab, un toxicomane.

– Février 2011, à Nanterre : Christian, 17 ans et son beau-père, Michel, sont agressés à leur domicile et tués à coups de couteau par Abdoulaye D. Le procès n’a pas encore eu lieu.

– Janvier 2011, à Monéteau, dans l’Yonne : Angélique Grossier, 28 ans, est tuée à coups de couteau par son ami Mohamed Es Salmy, qui ne pouvait supporter la séparation.

– Janvier 2011, à Montpellier : un étudiant en histoire de 24 ans, descendu sur le parking après y avoir repéré un homme en train de voler dans des voitures, est tué de onze coups de couteau. L’agresseur s’est réfugié en Algérie, qui n’extrade pas ses nationaux. Affaire en cours.

– Août 2010, à Gap : René Gumiel, qui s’était plaint du bruit, est poignardé de plusieurs coups de couteau, en pleine nuit, par sa voisine nommée Priscillia Moufouma, une Africaine de 27 ans.

– Août 2010, à Versailles : Olivier Bossuat, un militaire de 51 ans, est poignardé à mort par “Christian M.”, un jeune Africain sans domicile de 21 ans.

– Avril 2010, à Narbonne : Guy Trilles, un paisible retraité de 67ans, est roué de coups par des CPF alors qu’il promène son chien. Il décède quelques jours plus tard à l’hôpital, d’un arrêt cardiaque.

– Février 2010, à Saint-Brieuc : Carlos de Araujo, un père de famille portugais qui a refusé une cigarette à “Karim”, 22 ans, reçoit un coup de couteau et décède quelques minutes plus tard.

– Janvier 2010, Pont-Sainte-Maxence, dans le sud de l’Oise : les corps de Jacques et Thérèse Prévost, un couple de retraités âgés de 76 ans, sont retrouvés dans leur pavillon, gisant dans une mare de sang. Jacques a été frappé de 27 coups de couteau ; Thérèse a été frappée à soixante reprises. Le meurtrier est un métis déséquilibré nommé Halan Florisse, « un mec sympa ».

– Décembre 2009, à Bordeaux : Nadya, une prostituée bulgare, est retrouvée au petit matin gisant dans un recoin d’un parking du quartier de la gare Saint-Jean. Son crâne a été fracassé par une grosse pierre. Le coupable est un Angolais de 22 ans.

– Novembre 2009, à Pau : Jonathan Laurent, 25 ans, est tué de trois coups de couteau par Fatih Acar, 31 ans.

– Juillet 2009, à Colomiers, près de Toulouse : Pascal Orvain, 50 ans, originaire de Normandie, est tué de six coups de couteau par des cambrioleurs. Le meurtrier est un métis nommé Jérémy Bagassien, originaire de Seine-Saint-Denis.

– Juillet 2009, à Vénissieux : Yves Lerebourg, 32 ans, est tué d’une trentaine de coups de couteau.

– Juin 2009, à Antigone, près de Montpellier : Hamid El-Fenniri, qui roule à plus de 100 à l’heure en pleine ville, percute un scooter et ne s’arrête pas. Un jeune Français y laisse la vie. « Je sortais de prison depuis deux mois… Je ne voulais pas “re-rentrer” en prison et ma voiture n’était pas assurée, c’est pour ça que j’ai échappé à la justice. »

– Juin 2009, à Montataire, dans l’Oise : Laetitia, 24 ans, est tuée de deux coups de couteau par son compagnon, El Miloud Latrach, avec qui elle se disputait.

– Mai 2009, à Annezin, dans le Nord : Johnny Salmont est tué d’un coup de couteau par un inconnu.

– Avril 2009, à Douchy-les-Mines, dans le Nord : un couple de jeune Français, Xavier Dubray, 24 ans, et Audrey Verpoorte, 18 ans, qui étaient venus rendre visite à leur famille, sont abattus par un voisin nommé Ahmed Assous, qui ne voulait pas qu’on se gare devant chez lui.

– Février 2009, à Dammarie-les-Lys, un petit coin bien pourri de Seine-et-Marne : Mohamed Jelassi, 37 ans, frappe et étrangle sa compagne Priscilla, 23 ans, qui voulait le quitter, et tue leurs deux fillettes. « C’est vrai, reconnut le Maghrébin, j’ai tué ma femme et j’ai tué mes enfants parce que je ne voulais pas qu’ils soient élevés par la belle-famille à la française. » « Priscilla, c’était ma petite princesse », déclara-t-il finalement. Mais avec l’accent, c’est encore mieux.

– Janvier 2009, à Cergy-Saint-Christophe, dans le Val-d’Oise : Caroline F., 50 ans, succombe aux 25 coups de couteau que lui a portés son compagnon Rashid M., un Pakistanais. « Je ne comprends pas ce qui s’est passé. »

– Janvier 2009, à Mérignac : Jean-Claude Eymery, un peintre en bâtiment de 56 ans, est tué par un jeune Angolais de 21 ans nommé Adilson Manuel, qu’il avait pris sous son aile, comme apprenti.

La suite ici (merci au travail de Hervé Ryssen)

Alors peut-on parler de pogrom ? J’en ai la tentation… A moins que ce terme ne soit réservé qu’a un certain type de d’individus ? J’en ai la tentation, notamment après avoir regardé cette vidéo.

 

 

La question qui fâche.

Sachant que des troubles avaient déjà éclatés la veille au soir, que fit l’Etat pour assurer la sécurité des parisiens ?

Rien.

Ou plutôt si, l’Etat accéda au désidérata du Quatar de festoyer en plein cœur de Paris, sur la place du Trocadero avec un minimum de forces de l’ordre. En France, c’est le Quatar qui ordonne, et l’Etat qui exécute. D’après un CRS qui intervenait sur RMC, seuls 200 membres des forces de l’ordre étaient prévues… C’est toujours la même chose avec nos politiques, on hésite à chaque fois entre l’incompétence digne de débiles mentaux ou la planification de la destruction de tout ce qui fait notre société.

Terminons par une petite note d’optimisme, un membre du peuple élu assiste aux joyeusetés, tourne une vidéo et en tire la seule conclusion logique: il est tant de partir pour israël (alia). Ne dit-on pas que lorsque les rats quittent le navire… c’est qu’il est sur le point de couler. Notons qu’il titre « LA FRANCE A GENOUX ! » Il ne manquait que le smiley.

 

 

La couverture des médias:

Image publiée dans « Le monde »:

3209233_7_e804_au-trocadero-a-paris-le-13-mai_400bea762d373a40a2f76c5fa6e7cc90
– Le petit journal se fait fracasser (vidéo). Ce qui est marrant, c’est qu’ils s’en amusent et demandent à la direction de canal+ une nouvelle voiture sur le ton de la plaisanterie. Lorsqu’un journaliste se fera fracasser, peut être demanderont-ils un nouveau journaliste sur le ton de la plaisanterie. On pourra tous rire ensemble. C’est important de rire, surtout ensemble.

Libération :

Pourquoi tous les commerces du secteur étaient-ils fermés, barricadés, et empêchaient ainsi des regroupements festifs et conviviaux autour d’un verre ou d’un sandwich, et faisaient ainsi régner un sentiment tel que «les sauvageons arrivent» ? Pourquoi l’impression m’est-elle venue de me retrouver comme dans un rassemblement politique, où les forces de l’ordre ne sont là que pour installer un climat délétère et faire peser un sentiment d’explosion imminente ? […] A défaut de combattre le racisme, c’est encore une fois par des mesures injustes que les pouvoirs publics se sont saisis de la question de la sécurité du PSG et des alentours du Parc des Princes.[…] Enfin, comment ne pas sentir que, dans un contexte où les quelques dizaines de membres des groupuscules identitaires d’extrême-droite sont mobilisés contre le mariage pour tous et occupent régulièrement les rues de Paris depuis plusieurs semaines pour défendre l’ordre (soi-disant) naturel, ces groupuscules malheureusement habitués aux travées de l’ancienne tribune Boulogne, ne se joignent pas à ce rendez-vous ?

D’après Cabamdélis du PS:

« On n’a pas anticipé la connexion entre ce que l’on avait vu lors des manifestations » contre « le mariage pour tous et les hooligans qui gravitent autour du PSG. Là, il y a eu la conjonction des deux et évidemment ils s’en sont donné à cœur joie ».

Tôt, le jour suivant, les médias n’avaient semble-t-il pas encore reçu les ordres de minimiser l’évènement de la part des dirigeants du pays qui font parti, comme tout le monde le sait, de la France qui se lève tôt:

« Scènes d’émeutes urbaines au cœur de Paris […] la capitale s’embrase […] barres de fer et projectiles des casseurs […] au milieu du chaos […] les magasins sont mis à sac, les commerçants terrorisés […] J’ai eu peur, j’ai cru que j’allais mourir. »

Je crois que c’est clair.

Publicités

3 Réponses

  1. Oui, c’est clair…c’est clair qu’on est des cons à se laisser faire de la sorte. Un pays de fous mais sous tutelle par une gauche qui détient tous les pouvoirs et qui nous étrangle doucement. Nous sommes tellement anesthésiés par la propagande de ces enfoirés que nous ne sommes plus en état de nous rebeller.
    Pourtant il faudrait, question de survie!
    Amitiés.

    mai 16, 2013 à 4:01

    • Nous sommes juste en état de mourir en silence. A l’heure où j’écris ces lignes, le monde, libération, le figaro ont viré toute trace des évènements de leur tabloïds… seulement 3 jours plus tard. Circulez, y’a rien à voir.

      Amitiés

      mai 16, 2013 à 4:12

  2. peace

    pour être débil vous l’êtes vraiment.dans les français morts de votre listes il y a des français pas que d’origines françaises ou blanches.Donc oui il y a dans les listes de meurtriers des noms à consonnance étrangère mais la vérité c’est qu’il y a des abrutis partout même en france et parmi les français.que je sache, ce ne sont pas les gens noirs,beurres,juifs,… qui jouent à la chasse à l’homme à coup de carabine dans les rues de france donc arrêtez de faire les cosettes en seprenant pour victime quand ne justifie la folkie humaine tout simplement.personne n’a de droit de vie ou de mort sur qui que se soit ni même de porter atteinte à sa dignité propre ou celle des siens.toute incivilité doit être sanctionné sans distinction d’origine,de race,de religion,de couleur… car nous ne sommes tous que des hommes.

    juillet 19, 2013 à 10:44

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s