LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Alain Soral – mars/avril 2013 la contre analyse, vers la réhabilitation ?

Quelques mots sur votre très longue (près de 7 heures) et très riche intervention, cher Soral, dans votre vidéo de mars/avril 2013 dans laquelle j’ai cette fois trouvé peu d’erreurs. Tout d’abord, je vous adresse un remerciement sincère puisque j’ai appris pas mal de choses dont je ne soupçonnais pas l’existence. J’en tire tout de même le sentiment que beaucoup de révélations factuelles et livresques ne sont pas de votre fait, mais des nombreux lecteurs qui vous suivent et dont vous profitez de l’érudition. Qu’ils en soient, à travers vous, remerciés. Soit dit en passant, le livre de madame Kling que je viens juste de terminer sur les affabulateurs et menteurs de la Shoah est effectivement à mettre en toutes les mains. On regrette juste que dans sa bibliographie elle ne mentionne pas les travaux de Faurisson dont elle tire la quasi totalité du chapitre sur le journal d’Anne Frank, dont vous ne parlez pas non plus (et peut être pas sans raison) et que l’on peut trouver ici.

images

L’ensemble des vidéos est très honnête, et mérite très largement d’être diffusé. Je ferais toutefois quelques remarques, certaines utiles, d’autres plutôt d’ordre cosmétiques.

 

  • L’étymologie

Vous nous dites, « pour ceux qui connaissent un minimum l’étymologie »… et de nous expliquer que « homophobe » signifie la peur de l’autre. Petite boulette, on ne vous en voudra pas. Homophobe signifie bien plutôt la peur de soit, ce qui évidemment est un état pathologique. J’imagine la vie atroce de l’individu qui tremble de peur à chaque fois qu’il se regarde dans une glace.

 

  • Quelle conversion déjà ?

Cela devient plus sérieux lorsque vous nous dites que la religion musulmane est le meilleur moyen de sortir de la délinquance. Je m’étonne juste que, puisque vous vous revendiquez catholique (ce qui n’est pas mon cas), d’après vous la meilleure manière de sortir de la délinquance ne soit pas à vos yeux la conversion au catholicisme. D’autant que l’islam (exemples à l’institut du monde arabe à Paris), tout comme le judaïsme (exemples dans le talmud), approuvent le meurtre et le vol dans certaines conditions qui ne sont d’ailleurs pas si restrictives. Pour éclairer peut être vos conceptions troublantes sur ce sujet (a-t-on jamais entendu un musulman déclarer que la meilleure manière de sortir de la délinquance est la conversion au catholicisme ?), je vous propose de lire l’extrait d’une lettre d’un authentique catholique: le père Charles de Foucauld adressé à René Bazin en 1916 et dont vous pouvez retrouver l’intégralité ici. Elle est d’une actualité frappante.

« Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l’Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l’esprit ni le cœur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l’étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d’autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu’elle a avec les Français (représentants de l’autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d’elle. Le sentiment national on barbaresque s’exaltera dans l’élite instruite : quand elle s’en trouvera l’occasion, par exemple lors de difficultés de la France au dedans ou au dehors, elle se servira de l’Islam comme d’un levier, pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.

L’empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d’habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. II sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d’habitants rompus au maniement de nos armes, dont l’élite aura reçu l’instruction dans nos écoles. Si nous n’avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront. Le seul moyen qu’ils deviennent Français est qu’ils deviennent chrétiens. Il ne s’agit pas de les convertir en un jour ni par force : mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, œuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime. Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ?

Exceptionnellement, oui. D’une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du mehdi, il n’y en a pas ; tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le mehdi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non-musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non musulmane, c’est une épreuve passagère ; sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l’engage à subir avec calme son épreuve ; « l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s ’il se tient tranquille, il se retrouve intact le jour de la libération », disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger ; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècle : mais d’une façon générale, sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du mehdi, en lequel ils soumettront la France. »

 

  • Le décret Crémieux

Autre légère erreur mais qui montre votre connaissance superficielle du sujet, vous nous dites que le décret Crémieux vient à la suite de la défaite française de 1870. Le décret Crémieux ne vient pas à la suite, mais en pleine guerre avec l’Allemagne, en catimini, et dans le dos des français qui se battaient pour la sauvegarde du territoire national. Ce n’est pas un simple détail et dénote une certaine mentalité envers les foules. On retrouve d’ailleurs souvent la même technique: c’est quand les gens luttent pour leur survie que la petite oligarchie communautaire obtient ce qu’elle désire le plus aisément. Lire à ce propos « La stratégie du Choc » de Naomi Klein.

 

  • Le pape François Ier

Ceci dit, votre plus grosse erreur, à mon avis, concerne l’accession au siège de Pierre du nouveau pontife François Ier. Vous semblez y voir une source de réjouissance. Est-ce la marque de votre ignorance ? C’est mon hypothèse… peut être naïve. Pour votre gouverne, je vous laisse ici un extrait du numéro du 22 mars 2013 de Rivarol sous la plume de Jérome Bourbon:

« Mais c’est surtout envers les juifs que celui qui veut une « Eglise pauvre » (ira-t-il jusqu’à vendre ou offrir les trésors du Vatican ?) et attentive à l’environnement (c’est la mode de l’écologie !) a montré le plus d’affinités et de complaisance. Il a ainsi participé activement à des cultes talmudiques dans des synagogues, célébrant notamment la fête juive d’Hanoukka, a co-écrit un livre avec un rabbin, préfacé celui d’un autre (présenté comme son “professeur”), ainsi que le note avec satisfaction le site ultra-sioniste JSSNews. Dans la cathédrale de Buenos Aires qu’il prête régulièrement aux juifs, aux musulmans et aux protestants, Bergoglio a fait allumer, le 12 novembre 2012, six bougies « à la mémoire des 6 millions de Juifs tués dans lʼHolocauste » et a effectué devant un auditoire en grande partie composé de rabbins des réflexions très convenues sur la commémoration de la Nuit de Cristal. On peut donc s’attendre à de nouvelles reptations devant le grand Sanhédrin et au dépôt de nombreux grains d’encens devant la religion holocaustique. Dans ces conditions l’on comprend que le B’nai B’rith, le grand rabbinat d’Israël, le président israélien Shimon Perez et les principales instances israélites aient été dithyrambiques envers François Ier àl’annonce de son élection. Ce n’est d’ailleurs pas aux catholiques que le successeur de Benoît XVI a adressé son premier message mais à la communauté hébraïque de Rome. Le jour même de son élection, François Ier a trouvé le temps d’écrire une lettre à la dite communauté, dans laquelle il affirme : « Jʼespère vivement pouvoir contribuer au progrès que les relations entre juifs et catholiques ont connu à partir du concile Vatican II, dans un esprit de collaboration rénovée et au service dʼun monde qui puisse être toujours plus en harmonie avec la volonté du Créateur. » Comme on le voit, depuis l’avènement de Jean XXIII le 28 octobre 1958, à Rome rien jamais ne change, sinon en pire. Toutefois, il faut se garder de confondre la religion catholique et cette contrefaçon d’Eglise qui occulte et éclipse l’Eglise de Jésus-Christ. Nous vivons en effet le temps de la Grande Apostasie prédite par les Ecritures. En cette période apocalyptique il convient d’abord et avant tout d’être lucide et de ne pas s’illusionner car, comme l’enseignait Bossuet, « il nʼest pire dérèglement de lʼesprit que de voir la réalité non telle quʼest mais telle quʼon voudrait quʼelle soit.»

 

Alors, j’ai intitulé ce billet « vers la réhabilitation ? ». Pourquoi ?  Tout d’abord, vous n’avez pas fait l’apologie du prophète pédophile et guerrier sanguinaire de l’islam, ce qui est déjà un bon point. Il s’avère que vous devriez en effet rester dans votre champ d’expertise, à savoir l’analyse géopolitique, et éviter d’aborder des sujets trop religieux en publique tant est patent votre manque de connaissance sur ce sujet (formation marxiste oblige). Il n’y a pas de honte à ne pas parler des sujets que l’on ne maitrise pas. Enfin, vers la réhabilitation, puisque en toute fin vous semblez avoir prit conscience de la position tragique du français de souche d’aujourd’hui. J’attends donc vos prochaines vidéos, et terminerais par citer cette phrase qui vous réhabilite donc à mes yeux (à moins que cette vérité pas très « Égalité et Réconciliation » ne vous ait échappé par mégarde après une si longue intervention ?):

« Nous les français sommes pris aujourd’hui en sandwich entre les territoires perdus de la République et les territoires occupés de la République. »

On a tous compris entre les mains de qui sont d’une part les territoires perdus et d’autre part les territoires occupés.

Publicités

8 Réponses

  1. En gros ,  » notre  » Soral, il a pas trop les yeux en face des trous !!! ….Il en est encore aux muzz à cimeterres et , manifestement , il a pas lu mes  » aventures du Coeur de Jésus  » histoire de savoir sur quelle lame de rasoir se situent les jésuites comme Bergoglio ….
    J’ ai vu la video …mis à part des trucs de sous – jupons de petite Histoire que j’ ignorais …rien de tellement moins ambigue que d’ habitude …

    mai 15, 2013 à 4:46

    • Ouais, toujours trop « égalité » et toujours trop « réconciliation », mais je trouve qu’il y a du mieux, alors si on peut l’encourager dans cette voie… Quand on est entre l’enclume et le marteau, et qu’on craint pour sa vie à cause du marteau, je peux comprendre que l’on tente de ménager l’enclume (aisément manipulable par le marteau d’ailleurs).

      mai 15, 2013 à 4:50

    • Le Brebis Galleux Blog

      merci Chriss ! Soral est une taupe JUIVE

      mai 16, 2013 à 2:39

      • J’ajouterai que je suis sceptique de sa duplicité. En partant de l’hypothèse qu’il soit sincère (en espérant que je ne me trompe pas) il est toujours plus productif de tenter de convaincre quelqu’un que de le braquer… C’est un pari, et on verra bien si je me trompe ou non.

        mai 16, 2013 à 3:51

  2. Le Brebis Galleux Blog

    mais comment peux-tu croire un mot du Juif Soral!?

    mai 16, 2013 à 2:38

    • Eh bien, les quatre remarques plus haut c’est ce dont j’ai trouvé comme erreurs (ou mensonges) sur près de 7 heures de vidéo. Pour le reste, il y a des choses dont je ne suis pas vraiment fan, mais que je ne trouve pas non plus comme une hérésie. Après tout, même Reynouard admet que le NS ne se cantonne pas pas à l’hitlérisme et qu’il y a de nombreux courant dans ce mouvement de pensée. Soral n’en fait pas parti, mais il y a de nombreuses idées intéressantes qui s’en rapproche. Même d’ailleurs sur l’islam, puisque Hitler était plutôt bienveillant avec l’islam, même si les conditions d’époque étaient bien différentes (je ne pense pas, loin de là qu’il envisageait une conversion de l’Europe, mais bien plutôt un partenariat avec les états musulmans. Bref, je ne suis pas un spécialiste de la question.)
      Si Soral est juif, c’est un juif sacrément masochiste alors.
      Il faut le prendre avec des pincettes, mais s’il y a des choses que l’on peut rejeter, il y en a d’autres qui sont pertinentes.
      Enfin, si vraiment ce qu’il dit ne te plait pas, tu devrais lui opposer des arguments et démontrer sa duplicité, comme j’ai essayé de le faire plusieurs fois.

      mai 16, 2013 à 3:11

  3. Christophe

    Mais mon dieu, Soral n’est pas juif…

    mai 25, 2013 à 11:32

    • C’est peu probable, mais sait-on jamais.

      mai 25, 2013 à 11:37

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s