LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Petite histoire des rapports du peuple juif avec ses voisins

Ça commence avec l’empire romain

(Sources 1, 2) Au début, l’empire romain est plutôt bienveillant vis-à-vis du peuple juif. César leur octroya des privilèges en souvenir de leur aide contre Pompée: liberté de culte, statut d’autonomie pour les communautés juives en Phénicie et en Asie mineure, etc. Cela ne les empêcha pas de ne pas supporter la tutelle romaine:

Gessius Florus, le procurateur romain de Judée choppe 7 talents dans le temple de Jérusalem. Malheur à lui ! Il ne savait pas que seuls les goyim doivent payer la taxe: la ville se soulève. La diplomatie ne fonctionne pas, c’est la confrontation et les troupes romaines sont massacrées, les palais romains incendiés, etc. Remarque: on devrait faire pareil lorsqu’on reçoit notre avis d’imposition, non ?

L’empire contre attaque, mais s’en prend plein la tronche: la XIIeme légion est écrasée: la révolte devient une guerre d’indépendance (des résistants dirait Soral). Les zélotes et les sicaires (des juifs combattants qui refusent tout compromis avec les romains) font le ménage en exterminant leur opposants y compris les juifs pacifiques. C’est la guerre civile, exactions en tout genre… le sol de Palestine a bien été irrigué depuis 2000 ans que ça dure.

Puis, parce que faut pas déconner avec les romains, la révolte est écrasée. Jérusalem est repris et le bastion historique de Massada est récupéré. A Massada justement, comme le suicide est interdit chez les juifs et qu’ils ne veulent pas se rendre aux romains (fanatisme s’il en est), ils désignent parmi eux ceux qui devront tuer leurs frères, femmes et enfants. Un dernier est chargé d’égorger ses collègues bouchers… De cette manière, un seul devra se donner la mort. Aujourd’hui, Massada représente le haut lieu de l’esprit de résistance israélien… les héros de la nation juive, le lieu touristique le plus visité. Bilan des courses: 960 juifs qui ont préférés le suicide de masse à la reddition.

Les juifs s’allient avec les ennemis des romains: les Parthes. Ce coup de poignard dans le dos s’étend de Chypre à l’Égypte. A Cyrène sur le territoire de la future Libye, les temples d’Isis, d’Hécate, de Jupiter, d’Apollon et d’Artémis ainsi que la basilique, les thermes et les monuments civils symboliques sont rasés et les romains et les grecs massacrés. La répression est brutale, les juifs sont exterminés sous Trajan.

Bar Khoba est considéré comme le messie par bon nombre de ces contemporains. Faut dire qu’il ne s’est pas laissé crucifier, et qu’il mène rondement sa barque: constitution d’une armée, d’un état indépendant, d’une monnaie nationale (ils savaient déjà qu’une monnaie nationale était le signe de l’indépendance) et restauration du Temple… Les romains sont pris au dépourvus et exterminés. Comme Rome commence à en avoir plein le cul, elle prend les grands moyens: six légions vont écraser la rébellion. Bye bye Bar Khoba.

Les juifs finissent par se calmer, jusqu’à ce que l’horreur suprême arrive: la conversion de l’empire au christianisme avec Constantin I (306 – 337) qui donna son nom à Constantinople… suite à une telle provocation, son nom devrait être effacé des livres d’histoire ! Heureusement comme on le sait Constantinople s’appelle aujourd’hui Istanbul et Sainte Sophie fut transformée en mosquée, merci les musulmans. Faut dire que Constantin n’y avait pas été de main morte:

  1. Interdiction pour un juif d’épouser une femme chrétienne
  2. Interdiction pour un juif de posséder des esclaves (ce qui a porté un coup sévère au business)

Extraits:

Loi de Constantin le Grand, 18 octobre 315: concernant les juifs, les adorateurs du paradis (considérés comme de proches alliés des juifs) et les samaritains

Nous souhaitons faire connaître aux Juifs, leurs aînés et leur patriarches que si, après la promulgation de cette loi, l’un quelconque d’entre eux ose attaquer avec des pierres ou quelque autre manifestation de colère celui d’entre eux qui a fui cette secte dangereuse pour s’attacher à l’adoration de Dieu [le christianisme], il doit rapidement être livrée aux flammes et brûler ~ avec tous ses complices.

En outre, si une personne quelconque de la population devait se joindre à leur secte abominable et assister à leurs réunions, il subira avec eux les peines méritées.

On est à des encablures de Vatican II… Faut dire que depuis César, les romains avaient eu le temps d’être sévèrement échaudés. Comme la goutte d’eau chrétienne avait fait débordé le vase juif, les exactions reprennent:

L’empire est affaibli: c’est la guerre avec les Sassanides. En plus, l’empereur doit faire face à des complots internes. Les juifs en profitent pour se révolter, ils prennent la ville de Diocesarea, massacrent la garnison romaine, ainsi que les villes de Tiberias et de Diospolis. La répression romaine est féroce: Diocesarea est rasée de la carte.

La loi va alors encore se durcir pour les juifs avec les lois de Theosodius II (408 – 410)

  1. Interdiction aux juifs d’avoir un poste au sein de l’administration de l’empire.
  2. Interdiction de construire de nouvelles synagogues.

Extraits:

Loi de Theosodius 31 janvier 439: Novella III, Concernant les juifs, les samaritains, les hérétiques et les païens.

[…] C’est pourquoi, même si, selon un vieux dicton [du grec Hippocrate, le «père» de la médecine] « aucun soin ne doit être appliqué dans les maladies désespérées », et afin que ces sectes dangereuses qui sont insouciantes de notre époque ne puissent se propager plus librement et de manière chaotique comme cela a été le cas, nous ordonnons que la présente loi soit valable pour tous les temps: aucun Juif – ou aucun  Samaritain qui souscrit à la religion juive ou chrétienne – ne peut obtenir charges et dignités. Aucun poste administratif ou de défense d’une cité ne leur sera autorisé. En effet, nous croyons que se serait un pécher de laisser les ennemis de la majesté céleste et des lois romaines devenir les exécuteurs de nos lois – Les postes de l’administration qu’ils ont obtenus de manière sournoise en fortifiant leurs rangs par l’autorité qu’ils en tirent, leur permettent de pouvoir juger ou d’agir comme ils le souhaitent contre les chrétiens, oui, souvent même sur les évêques de notre sainte religion eux-mêmes, et donc, en quelque sorte, insulter notre foi.

Et avec Justinien (527 – 565), ça continue:

  1. Interdiction pour un juif de faire appel à un témoin dans une court de justice contre un chrétien orthodoxe.

C’est ainsi que survient la dernière tentative directe de s’émanciper des griffes de l’empire romain honni (pré-hitlérien bien sûr):

Les juifs s’allient avec les ennemis des romains. L’alliance Juive – Perse est basée sur un deal: « Je m’allie avec toi contre les romains et tu me donne carte blanche pour établir ma souveraineté sur le territoire de Judée ». Mais, attendez une minute, c’est exactement le même deal qu’il y a eu avec Churchill durant la seconde guerre mondiale ! Énorme… Les bégaiements de l’histoire, c’est bien comme ça que ça s’appelle ?

Bref, une troupe de 20 000 juifs marcha contre les troupes romaines aux cotés des perses. Antioche est conquise et au moins 30 000 grecques orthodoxes sont passés par le fil de l’épée, 37 000 sont déportés en Perse et les autres sont mis en esclavage par les juifs (business is business). Tous les monastères et les églises sont brulés, évidemment. La Judée et la Galilée deviennent des provinces juives autonomes de l’empire Sassanide. Les juifs ont réussit… pour peu de temps ! Car tous comptes faits, les perses préfèrent donner le pouvoir aux chrétiens cinq ans plus tard. Ils payeront cher cette trahison.

Quoi qu’il en soit, Héraclius reprend la main en 625: l’empire byzantin retrouve ses terres et reprend Jérusalem. L’empire chrétien d’orient en sort exsangue, sur les genoux et démoralisé. Idem pour l’empire Sassanide qui sombre lentement mais surement. Merci qui ?

Bon, le peuple élu s’étant foutu à dos les deux empires, il ne lui reste plus beaucoup de choix: le sud. Et c’est là le plus beau: en 638, 13 ans plus tard, l’empire byzantin est finalement achevé par l’invasion musulmane venue… du sud. Mais c’est qui ceux là ? Des tribus éparpillées du plateau arabique qui se sont réunies sous la coupe d’un chef guerrier qui proclame avoir une mission divine… Ça laisse rêveur.

géopolitique sémite

Quand on regarde bien ce qui c’est passé, c’est juste magnifique: les romains devenus byzantins (ennemis jurés d’Israël) et les Sassanides (traites aux juifs) furent réduis en pièces après s’être entretués – et les juifs ne sont pas étrangers à ces guerres comme on l’a vu. D’ailleurs, venir achever les survivants est une technique toujours payante,  le rabbin Rav von Chaya l’explique comme étant une spécialité judaïque.

Les Sassanides auront moins de chances que les byzantins: leur civilisation va totalement disparaître et leur religion, le zoroastrisme, ne survit aujourd’hui qu’à travers quelques bribes de vestiges disparates. Des sassanides, il ne reste plus rien. Une vieille tradition inoffensive, coupée de son sens premier, et qui subsiste encore parfois dans la Perse moderne (Iran) c’est de sauter au-dessus d’un feu, la veille du nouvel an. Une tradition qui a été interdite par le guide spirituel de l’Iran, condamnée comme source de corruption. Si demain l’Islam gouverne l’Europe, se faire la bise ou décorer un sapin pour Noël pourrait de la même manière être condamné comme source de corruption – Les zoroastriens n’ont pas de pays qui défendent aujourd’hui leurs intérêts. Quand aux restrictions aux chrétiens, c’est d’ailleurs déjà le cas en Arabie Saoudite.

Nouvel an perse

Les romains et les sassanides furent donc écrasés par les fanatiques musulmans. Et qu’est-ce que fit le caliphe Umar (deuxième calife de l’histoire après Abu Bakr) lorsqu’il entra dans Jérusalem ? Je vous le donne en mille: Il supprima la loi chrétienne qui bannissait les juifs de Jérusalem. Vous sentez l’arnaque ?

Comme le disait Umar lui-même, qui demandait d’ailleurs au prophète s’il était bon d’apprendre la Torah:

J’avais l’habitude d’aller visiter les juifs de nuit, Ils me disaient « Nul n’est plus cher que toi pour nous, car tu viens toujours nous rendre visite »

Bref, cela s’appelle aujourd’hui le pacte d’Umar (y’a quand même eu quelques négociations). Par ailleurs, loin dans son oasis isolée, un hadith rapporte ces paroles étranges du prophète à ses adeptes:

Vous allez conquérir Constantinople, combien est grand le commandant qui fera cette conquête, et quelle grande armée se sera !

Certains (suivez mon regard) devaient applaudir ces saintes paroles. Le prophète n’avait-il donc rien de mieux à faire que d’inciter ses adeptes à conquérir Constantinople ? Qu’est-ce que l’empire chrétien byzantin lui avait fait ? Rien à ce que je sache. Alors quels intérêts servait-il ? Ce qu’il y a encore de plus troublant, ce sont les racines du l’Islam. Il est vraisemblable que le prophète se soit détourné de ses mentors (et décide ainsi de changer l’orientation de la prière vers la kiblah plutôt que Jérusalem). La suite ne fera que renforcer cette anti-chrétienté musulmane aux relents talmudiques: Les inscriptions du Dôme du Rocher d’Abd-al Malik 691-692 sont toutes dirigées contre la théologie chrétienne : Trinité, divinité de Jésus et de l’impossibilité qu’a Allah d’avoir un fils.

La violence de sa révélation est étrangement proche de celle de la Torah… et pour cause.

Les origines

L’Islam s’enracine dans le judaïsme et le christianisme non pas directement mais à travers les dérives de cercles judéo-chrétiens qui avaient transformé le messianisme biblique en idéologie de salut – ils attendaient la seconde venue du messie en tant qu’il dominerait la terre, la soumettant au pouvoir de « Dieu » et surtout de Ses fidèles. Malgré les difficultés ou les abus d’interprétation des textes et des vestiges archéologiques – particulièrement des manuscrits de la mer Morte -, il est possible à l’historien de suivre cette pensée messianiste qui s’esquisse au IIe siècle avant notre ère : elle apparaît comme système de pensée dès la fin du Ier siècle de notre ère, et, à la fin du VIe, donne naissance à l’éphémère communauté judéo-arabe qui fut le berceau de l’islam. Loin des polémiques religieuses, cette synthèse, qui  » révolutionne les conceptions des orientalistes sur les origines de l’islam  » (Gérard Troupeau) confronte des analyses textuelles portant sur les documents juifs, chrétiens, musulmans et autres, aux apports des recherches islamologiques, archéologiques, etc. Résultant de plus de dix ans de recherches, cette étude se répartit en deux tomes, le premier étant axé sur le phénomène messianiste et le second sur les questions islamologiques ; elle a constitué la thèse de doctorat en théologie/histoire des religions qu’Edouard-Marie Gallez a soutenue à l’Université de Strasbourg II en 2004.

Enfin, sur cette vidéo (que j’ai récupéré ici), vous pouvez observer les tentatives répétées de l’islam de mettre la chrétienté à genoux à travers toutes les batailles menées jusqu’au cœur de l’Europe occidentale (548 batailles recensées). L’auteur, le docteur Bill Warner, en vient à la conclusion logique: l’effondrement de l’Europe chrétienne (le fameux « dark age ») du moyen-age ne provient pas des invasions barbares – puisque les « barbares » venus du nord, ont repris les lois, la langue, la religion et la manière de vivre des romains. L’age sombre de la chrétienté provient bien plus des coups de boutoirs que s’est pris l’Europe depuis 1300 ans, détruisant ses routes commerciales, annihilant ses plus grands centres culturels: Alexandrie, Damas et Constantinople (lorsque Constantinople est tombée, Paris n’était encore qu’un gros village) assiégeant jusqu’à Vienne ! Et enfonçant ses frontières. La Chrétienté a quand même été démembrée d’environ deux tiers de son territoire depuis l’avènement du prophète ! Certains se frottent les mains.

Aujourd'hui, plus des deux tiers des anciennes terres chrétiennes ont été converties de force

Combien reste t-il aujourd’hui de territoires anciennement romains et donc chrétiens (ici en vert) qui n’ont pas été converties de force à l’islam ?

Pour finir, laissons la parole à un rabbin:

« Les Juifs devraient se réjouir que l’Europe chrétienne soit en train de perdre son identité, à titre de punition pour ce qu’elle nous a fait pendant des siècles quand nous étions en exil […] Nous ne pardonnerons jamais aux chrétiens d’Europe d’avoir égorgé des millions de nos enfants, de nos femmes et de nos vieillards… Pas seulement lors de l’Holocauste récent, mais à travers les générations, d’une manière systématique qui caractérise toutes les factions du christianisme hypocrite. […] A présent, l’Europe est en train de perdre son identité au profit d’un autre peuple et d’une autre religion, et il n’y aura pas de vestiges et pas de survivants de l’impureté du christianisme, qui a versé une quantité de sang qu’il sera incapable d’expier. […] Le Christianisme est une “idolâtrie”, alors que l’Islam n’est qu’une religion qui se trompe dans ses jugements sur ses prophètes, mais qui est relativement honnête. Les Juifs devraient tout de même prier pour que l’islamisation de la plus grande partie de l’Europe ne fasse pas de tort au peuple d’Israël. »

L’islam une religion relativement honnête ? Voilà une appréciation judaïque qu’on pourrait qualifier de soralienne. Libre à vous d’en conclure ce que vous voulez…

Avoir aussi, l’excellent article sur Résistance (+tous les liens annexes) sur l’origine talmudique du Coran. Ainsi que cette vidéo qui en brosse une image générale.

Publicités

16 Réponses

  1. LHDDT 佐罗

    La grande différences entre l’Islam et le judaïsme, c’est que l’Islam est prosélyte et expansionniste (Oumma) alors que les juifs se considérant comme une race, n »est pas prosélyte et se « contentent » d’une conquête du Monde par l’usure.. ce qui est autre stratégie.

    décembre 27, 2012 à 9:21

    • Oui, je dirais même que c’est à peu de chose près l’unique différence.

      décembre 27, 2012 à 2:09

  2. Oui , en fait , ma saga des coucous s’ arretait à +70 , quand les romains ont tout rasé !!!….passseque c’est à ce moment là qu’a démarré le judéo christianisme et que mon attention en a été toute déviée !!!…je savais qu’ après il y eut toutes ces guerres pourries …merci , Maitre , de nous les illustrer !!!…une belle succession de trahisons et de massacres !!!…et , déjà , les memes lois anti youpes pour se protéger du parasite sournois !!!
    Comme tu vois , ce n’est pas une question de religion ( chrétienne ) concue ou devenue faible , c’est bien une question de décisions et de volonté politiques que de leur interdire toute main mise ou ingérence dans les nations des autres …!!!

    décembre 27, 2012 à 2:39

    • Si tu continue à m’appeler maitre, je vais finir par t’appeler esclave ! Ouais, tout est politique. Les romains comme tous les peuples ont eu la même approche, d’abord bienveillants et puis, de plus en plus amers et dégoutés, ils en sont venus à se protéger contre une idéologie corrosive. La seule solution: agir politiquement.

      décembre 27, 2012 à 2:52

  3. L’ennui c’est que nous autres Chrétiens, nous avons oublié tout ça et du coup nous avons complètement cessé de nous défendre.
    L’alliance objective des Juifs et des Muz nous détruira donc. Quand je pense à la gueule que feront tous les bien-pensants le jour
    où ça se produira, je ne dis pas que ça me console, mais enfin, ça met un peu de baume sur la plaie.
    Joyeuses Fêtes.

    décembre 27, 2012 à 5:34

    • On a oublié… parce que tout cela est passé sous silence par ceux qui tiennent les médias dans la main gauche et la finance dans la main droite. Les bien-pensants seront les premiers à périr de la main même de ceux qu’ils protègent, un peu comme c’est expliqué ici: http://www.dailymotion.com/video/x38bea
      Quand le système n’a plus besoin de ses idiots utiles, il les jette comme de vieux kleenex. Je ne suis pas sûr du tout qu’au moment où leurs illusions s’effondreront ils comprendront ce qui leur arrive…
      Joyeuses fêtes itou

      décembre 27, 2012 à 6:30

  4. Le Messie et son Prophète, très bonne lecture, pas très facile mais très édifiante.

    janvier 1, 2013 à 5:23

    • Clairement.
      Ce bouquin est aussi une pièce à la compréhension du darwinisme religieux: c’est la religion la plus machiavélique, la plus sournoise (qui avance de manière masquée lorsqu’elle est en situation d’infériorité et qui éradique toute opposition lorsqu’elle est en position de supériorité) qui finalement réussira à s’imposer.

      janvier 1, 2013 à 7:46

  5. Là, j’achève la longue écoute de Pierre Hillard sur Ici & Maintenant.. puisqu’on parlait de – et que tu n’as pas trop Soral dans ton menu.
    Pourquoi une « certaine » sympathie pour l’Islam ?
    Passé déglinguer Jean XXIII, Hillard note un truc intéressant, c’est que l’Islam devient la seule religion à promettre un avenir meilleur, minimisant la consommation des bien terrestres – ce contre quoi lutte le consumérisme archentier.
    Une clef de lecture parmi d’autres.
    Çà ne nous rapproche certainement pas de l’Islam mais c’est assez didactique et devrait nous éviter de faire idiot utile pour la cause du Lobby.

    janvier 3, 2013 à 3:07

    • Pierre Hilard, je connais un peu, j’ai lu ses livres. Son premier ouvrage qui s’en prend à l’Allemagne et lui a valu son diplôme de docteur est très bon et très bien documenté. La suite est moins glorieuse. Le second par exemple n’est qu’un recueil d’articles qu’il avait écrit sur des sites comme Voltaire.org et mondialisation.ca Du coup, c’est beaucoup de redites et pas grand chose de nouveau. Hilard, je n’ai rien contre lui, mais 95% de ses infos sont open source, il ne fait rien de plus que de surfer sur le net (et pas mal sur wiki) comme toi et moi. Son plus grand titre de gloire c’est la carte du nouveau proche orient qui était publiée dans une revue militaire américaine confidentielle qu’il a réussi a se procurer. Bref, c’est un mec payé pour surfer sur le net. Son boulot est nécessaire et bénéfique mais à la portée de tous. Il parle beaucoup de Cécil Rhodes, qui était un britannique qui ni plus ni moins a repris l’idéologie judaïque pour les intérêts de l’empire britannique.

      Pour les bienfaits de l’Islam dont tu parle, ils sont indéniables. Néanmoins ce n’est pas à l’Islam de nous « sauver » mais bien à nous même de nous prendre en main. Plus je lis sur l’islam, plus j’ai le sentiment qu’il s’agit d’une idéologie pilotée dès l’origine par le judaïsme. Une sorte de judaïsme light (c’est-à-dire épuré de toute réflexion critique) pour goyim qui eux sont soumis au métissage. L’islam comme le communisme et le socialisme est un véritable internationalisme.

      Pour ce qui est de la société de consommation, il ne faut pas non plus perdre de vue que ce n’est pas un objectif en soit. La société de consommation n’a été instituée que pour dissoudre les nations et les liens solidaires au sein des peuples par la promotion de l’individualisme. Une fois que les nations seront détruites, fini la consommation. L’empire planétaire ne pourra plus tolérer les masses consommatrices et polluantes, se sera le retour à la pauvreté, la fin de l’individualisme et le règne de l’individu sujet de l’idéologie dominante. L’Islam, n’est rien d’autre que cela, l’individu n’y a plus aucun droit, c’est la oumma qui prime, dans un monde sans frontières. D’ailleurs, les plus grands pourfendeurs des frontières après le peuple cosmopolite c’est l’idéologie musulmane.

      janvier 3, 2013 à 4:37

    • J’avais déjà écouté cette émission de Pierre Hilard. Ce qui est intéressant c’est qu’il définit l’internationalisme comme une uniformité de la civilisation humaine qui détruit les traditions et les particularismes. Cela s’applique parfaitement à l’islam: partout où l’islam s’est implantée ce fut l’abolition des traditions non musulmanes et l’uniformisation des mœurs. Du zoroastrisme en Iran, des religions païennes en Égypte, des bouddhas en Afghanistan, il ne reste pour ainsi dire plus rien.

      janvier 3, 2013 à 5:08

  6. je ne sais pas où vous avez vu ou à partir de quoi vous avez déduit que l’islam était une religion anti-consummériste.
    Je dirais pour ma part que c’est tout le contraire, à l’instar des Juifs d’ailleurs.
    L’islam est la religion du consommateur parfait, puisqu’une fois la part faite à deux interdits alimentaires, l’alcool et le porc, il n’y a pas de notion de péché en islam, tout le monde peut se goinfrer de tout et sans limite. La rupture quotidienne du jeûne en ramadan en est une illustration parfaite (ramadan qui a donné ramdam en français, non sans raison).
    Je dirais même que la substitution de population à laquelle on assiste sous la haute égide du NOM n’est pas tout à fait étrangère à cette qualité qu’on lui prête.

    janvier 3, 2013 à 5:28

    • Elle est anti-consumériste si l’on s’accorde sur sa promotion de l’humilité. Mais, c’est vrai que beaucoup de faits s’opposent à cette interprétation (sans parler des émirs pétés de thunes qui te regarde du haut de leurs SUV aux vitres teintées et te pointe du doigt en portant des rolex au poignet en te désignant comme une pauvre merde insignifiante).

      Pour illustrer la contradiction qui règne au sein de l’islam sur le sujet, il suffit de citer le coran:

      Sourate Al-Imran, verset 14, « On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’Allah qu’il y a bon retour. » Il est donc bien dit que c’est la foi en Allah qui prime sur les biens matériels… mais d’un autre coté, femme et enfants sont aussi décrits comme des biens matériels tels que les chevaux ou le bétail… Tout s’achète et tout se vend…

      Enfin, dans la sourate An-Nisa, verset 3 « Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). » On peut donc posséder (au sens premier du terme) jusqu’à 4 femmes à condition de ne pas aggraver sa « charge de famille », autrement dit, on ne peut avoir un foyer que si l’on a les moyens de l’entretenir. On est loin du romantisme du 18eme siècle qui disait que l’on peut être heureux en s’aimant même désargenté. En islam, non. C’est d’ailleurs un gros problème dans les pays musulmans ou les hommes qui n’ont pas atteint la trentaine et n’ont pas une situation financière suffisamment confortable ne se marient pas. La sodomie (les femmes restent vierges) et la vente de films porno est une véritable plaie là bas… Parce que les liens de la famille sont régis en dernière analyse par l’argent.

      janvier 3, 2013 à 5:46

  7. je suis entièrement d’accord, j’ ajouterai juste qu’une seule sourate ne peut donner qu’une réponse, or dans le coran les réponses sont multiples et contradictoires.

    janvier 3, 2013 à 7:26

  8. Salut !

    Tu as l’air de quelqu’un non seulement intelligent, mais ouvert.

    Tu t’intéresses aux Juifs, donc je te propose ce boulot que j’ai fait, sur leurs origines.

    Je l’ai envoyé à des égyptologues, à Shlomo Sand, à Gilad Atzmon, à ER, à Kemi Seba, à Pierre Dortiguier ; Shlomo Sand et Gilad Atzmon m’ont répondu mais n’ont pas eu l’air intéressés ; ER m’a laisser poster un peu dessus mais quand ils se sont rendu compte que ça mettait en cause le Monothéisme, et liait ce dernier au Mondialisme (avec comme moteur le Judaïsme), il se sont mis à censurer mes commentaires. 🙂

    Seras-tu celui (ou celle, je sais pas) que cela intéresse ? 🙂

    http://moiseetramses.tumblr.com/

    L’introduction qui interprète le tout dans une vision apocalyptique (bouh ! ça fait peur !) :

    http://akhapojud.tumblr.com/

    Quoiqu’il en soit, bien à toi.

    mars 16, 2013 à 10:46

    • Bon, je suis un peu con et assez fermé en fait, mais je suis toujours intéressé et curieux de nature.
      Je vais regarder ça avec intérêt… Ca m’a l’air plutôt long, je vais donc d’abord aller m’acheter de l’aspirine, ensuite je vais le lire. On est en week end, ma copine va encore râler.

      mars 16, 2013 à 11:07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s