LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

L’abrutissement des nouvelles générations

Petit accès de nostalgie avec quelques amis pendant une soirée bien arrosée autour d’un barbeuque. L’ordi est connecté, on passe quelques chansons… puis vient l’instant youtube et les séries de dessins animés de notre enfance. Tout y passe en gueulant à tue-tête les meilleurs. Après s’être fendu la poire, une petite idée m’est venue à l’esprit: que donne t-on à voir à nos chères têtes blondes, plus crépues que blondes d’ailleurs. Qu’est-ce qui nourrie leur imagination, leurs idéaux, leurs valeurs à la télévision. Le résultat est édifiant. Je suis allé voir sur deux chaines « enfance », et je vous met ici le programme des séries de « Canal J » et de « Gulli »

Canal J (le samedi 3 novembre):

Power Ranger – niveau ras les paquerettes… le générique est en anglais

Beyblade – générique décérébrant, paroles inaudibles, sorte de lavage intensif… il s’agit de jouer à la toupie. Quelle ambition !

Samantha Oupsdeux mecs qui s’habillent en pétasses et qui sont connes comme leurs pieds… l’idéal de la figure masculine moderne et homophile enseigné aux enfants, un travail de préparation pour l’adoption gay ?

Pop’s coolUne émission du genre « star ac » où l’on fait miroiter à des pré-ados que la réussite c’est de reprendre des tubs du top 50 en dansant comme des ploucs avec le sourire béat du « tout le monde il est gentil » et des gamines de 10 ans qui chantent « viens là que je te donne du réconfort ».

Redakai – Dessin animé un peu comme les anciens, où un héros avec ses amis affronte les forces du mal pour récupérer des raiku, mouais, bon… le générique est en anglais.

Transformer PrimeUn monde déshumanisé, où les machines sont vivantes, apologie de la grosse bagnole, pas de paroles dans le générique.

Ok, programme pourri, de quoi foutre sa télé à la poubelle… Il faut aussi compter avec les pubs qui ciblent les gamins, tant au niveau de la bouffe – juste en passant, rappelons que les enfants sont touchés par l’obésité de plus en plus jeunes – que des jouets, vêtements, etc. Donc, passons à l’autre chaine jeunesse:

Gulli (même jour):

Linus et BoomDes gamins potes avec une sorte de gros Démon rouge à la tête de babouin – en fait, il s’agit de montrer que les aliens sont super sympas. extrait du générique:

Il porte le nom
D’une explosion,
Et si je te dis d’où il vient,
J’en connais qui feraient pas les malins.
Drôle de dégaine
Mon pote alien

les zinzins de l’espaceDes monstres qui ne font que de la merde, histoire sans queue ni tête, sans structure, une sorte de bouillie dégénérative qui fait passer le temps et dont on ne sait même plus de quoi ça parlait après l’avoir vu. Générique en anglais, seules paroles intelligibles « lalalalala » – du temps de cerveau disponible pour la pub, comme dirait Le Lay.

– Beyblade (encore ! voir plus haut)

– Pokemon – Bon, pas besoin de faire les présentations… un gamin écume le monde pour jouer aux pokémon. Signification: si vous voulez être aussi cool que le héros de la série, achetez les cartes du jeux

Inazuma eleven – Une merde dont le fil rouge est une sorte de mélange entre le football et les héros aux super-pouvoirs, élégie au sport du ballon rond… pour faire croire que c’est toujours un sport et pas un business ? Mais avec Inazuma, on est tous des champions… petit problème, si on est tous champions, alors champion ne veut plus rien dire !

– Power ranger (encore !)

Monk, – Je vous laisse savourer la nullité « Monk, le plus énergique de tous les petits chiens, débarque ! Ce sacré toutou se lance toujours dans des projets qui, quoi qu’il arrive, tournent à la catastrophe. »

——————————————————————————–

Voilà pour le petit tour… maintenant comparons avec ce que j’ai eu droit – entre autres – comme dessins animés:

Les mystérieuses cités d’or – une série (il faut attendre lontemps avant de connaître la fin ! l’enseignement de la patiente ! On n’est pas dans le « tout, tout de suite ») basée sur l’histoire de l’humanité et la quête de l’eldorado… qui devient totalement géniale avec l’irruption progressive de technologies oubliées de civilisations antérieures, voir même d’un autre monde, curiosité, intrépidité, solidarité… extrait du générique:

Enfant du soleil
Ton destin est sans pareil
L’aventure t’appelle
N’attends pas et cours vers elle.

Quel message pour les enfants !

Clémentine – Une petite fille malade qui lutte contre l’esprit du temps, la corruption, l’hypocrisie dans un monde merveilleux… extrait des paroles:

Clémentine, quand tu fermes les yeux
Tu devines le merveilleux
Clémentine, prends-nous dans ta bulle bleue
Tant pis si c’est dangereux…

Quand on a seulement 10 ans
Souvent on voudrait bien être plus grand
Pour partir en avion en s’envolant d’un coup de vent
Tout là-bas vers l’horizon

Belle et Sébastien – Une histoire d’amitié entre un enfant et un chien des montagnes dans le cadre de la France d’il n’y a pas si longtemps, où il faisait bon vivre, où la noirceur des âmes n’atteignait pas la crasse purulente qui se déverse aujourd’hui tels des tombereaux de vomis qui nous inondent. Belle et Sébastien, c’est une histoire d’amitié qui plonge dans la douceur des cœurs, qui appelle à l’esprit de solidarité, au langage au delà des mots, à la communion des sentiments, c’est une ode à l’harmonie, l’amour de la nature, c’est juste magnifique… tiens ça a le don de me tirer des larmes, merde.

Oui, c’est encore mieux
Qu’un souvenir d’enfant
C’est un pas de mieux
Dans l’univers des grands

Oui, ça va plus loin
Que le bonheur du jour
Belle et Sébastien
C’est une histoire d’amour

C’est comme un poème
Vieux comme le temps
Un poème qui se nomme
L’enfant qui caresse
La toison de laine
Du meilleur ami de l’homme

Oui, c’est encore mieux
Qu’un souvenir d’enfant
C’est un pas de mieux
Dans l’univers des grands

Oui, ça va plus loin
Que le bonheur du jour
Belle et Sébastien
C’est une histoire d’amour

Un enfant et son chien
C’est banal, c’est presque rien
Mais la vie tourne bien
Avec Belle et Sébastien

– Et que dire de Jayce et les monstro- plantes ? Un dessin animé dont le générique serait probablement interdit par la LICRA et le MRAP sur une musique juste incroyable, extraits:

Va, Jayce, Conquérant du lointain
Recherche ton père
Illumine les chemins obscurs de l’univers
Va, Jayce, Conquérant de demain
La racine que tu portes à ton cœur
Doit s’unir à celle que porte ton père
Va, Jayce, Conquérant du bonheur
Viens libérer le monde de la terreur des monstro-plantes

Une force sans flammes, qui brûle tout au fond de toi
Et l’espoir qu’un jour tu nous rendras la joie
Tes chemins sont de feu, les monstro-plantes foudroient
Mais si tu ne perds pas la foi, tu trouveras la voie
Toi, Jayce, conquérant de la lumière, tu dois conquérir
Et la victoire viendra tout refleurir
N’abandonne pas, ne laisse pas ta foi mourir
Parce qu’un jour tu gagneras la liberté de vivre

Fier et combattant

– Je pourrais encore parler de « il était une fois l’homme » un dessin animé ludique où l’on apprenait l’histoire de l’homme et des êtres vivants… Ce fut ma découverte de Toccata et Fugues de JS. Bach. Une musique classique pour un dessin-animé ! On y parlait des bâtisseurs de cathédrales, de l’invasion des Vikings et même de l’invasion islamique !

Je terminerai avec Rémi sans Famille, encore un chef d’œuvre qui nous inspire humilité, devoir, joie de vivre dans l’adversité, de ne pas baisser les bras, de se serrer les coudes, l’amitié, la solidarité, l’espoir…

La nouvelle génération aura donc perdue tout ce qui nous a fait rêver, tout ce qui a éveillé en nous les plus belles valeurs, celles pour lesquelles on veux se battre, celle qui méritent d’être défendues ?

 

La suite est encore meilleure; ici

Publicités

2 Réponses

  1. Wonderful site. Plenty of useful information here. I am sending it to a few friends ans also sharing in delicious. And of course, thanks for your sweat!

    novembre 4, 2012 à 3:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s