LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

Petite histoire de la chute de la Côte d’Ivoire, retour vers notre futur

On retrouve encore et toujours la même histoire. La similitude en est frappante, Yougoslavie, Côte d’Ivoire, France… Les ingrédients sont les mêmes, les arguments médiatiques qui tentent de cacher la réalité aussi.

Quelques repères historiques:
Sous le règne d’Houphouët Boigny La Côte d’Ivoire connu un boom économique. Dopé par un afflux massif de finance internationale, le pays vécu dans une euphorie narcoleptique… Développement totalement bidonné car basé sur des fonds étrangers… donc libres de se retirer quand bon leur semblent. Mais, dans l’allégresse générale, l’organisation d’une immigration de masse vie le jour. De là à penser que la Côte d’Ivoire fut un pays laboratoire d’une oligarchie internationale qui fait mumuse avec les peuples, c’est un pas que je ne franchirais pas, bien sûr 😉 Immigration de masse il y eu donc. Voir même immigration de remplacement…

(extraits de wiki) En vue de faciliter leur intégration, le président Houphouët avait proposé en 1966 la double nationalité aux ressortissants d’Afrique Occidentale Française. Il fallait leur donner le sentiment d’appartenir à la nation comme en témoigne son discours en 1985 lors du VIème congrès du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire: « nous avons accueilli plus de deux millions de nos frères. Beaucoup d’entre eux se sont installés à demeure. Ils ne repartiront plus jamais chez eux. Ce que nous faisons en Côte d’Ivoire, c’est accueillir. Et nous accueillons avec humanisme à l’africaine, empreint de fraternité ».

1988, un individu sur trois était étranger.

La conclusion arrive dans les années 80-90. Tout va très bien pour l’agenda international: les pauvres s’appauvrissent, les riches s’enrichissent. Aujourd’hui, le nord est islamisé et dans la bouillabaisse démographique les gens se rassurent en se retrouvant entre eux… bienvenue dans le règne de l’éthnicisation. Quand Gbagbo tente malheureusement de rattraper le tir et de sauvegarder le concept de République avec des idées foireuses comme « l’ivoirité » il sont accusés de véhiculer des idées fascistes. Eh oui, c’est trop tard, il fallait y penser avant. Il n’y a plus d’ivoirité qui compte. Ce sont là les derniers soubresauts d’une nation en déliquescence qui tente de sauver les meubles. Mais la Côte d’Ivoire a vécue. Ce soubresaut sera t-il sanglant ? Possible.

Évidemment, le sauveur de ce monde en déliquescence n’est autre que celui qui a précipité sa chute. On s’en doute, en politique, pour prendre le pouvoir il faut le faire tomber de manière à s’asseoir aux commandes sans avoir a livrer combat. C’est la base: le croc-en-jambe. Bienvenue à Alassane Ouattara. extraits: En 1995, il affirmait en visite en France devant les médias internationaux «… on m’empêche de me présenter parce que je suis du nord et musulman…» Ce protestant ouvrait ainsi la boîte de pandore, en introduisant la religion et l’ethnicisme dans la politique. Pour la première fois de l’histoire du pays d’Houphouët, un candidat à l’élection présidentielle se faisait passer pour une victime, à cause de son appartenance religieuse et communautaire. Très grave… -En 1999 il a dit : «Lorsque je frapperai ce régime, il tombera comme un fruit mûr ». Henri Konan Bédié alors chef d’Etat, qui avait émis à l’encontre de Alassane Ouattara un mandat d’arrêt international pour « faux et usage de faux sur la nationalité Ivoirienne »,fera ainsi l’amer expérience du revanchard Ouattara qui, par le biais des « jeunes gens »(des soldats de l’armée ivoirienne), l’enlèvera du pouvoir par un coup d’Etat :En décembre 1999. Dans l’effervescence de cette chute de son adversaire politique, Alassane en extase dira à ses militants ceci : « Quand un Ouattara dit quelque chose, il le fait »… Il aurait pu rajouter, Inch’Allah mais ses coreligionnaires lui pardonneront j’en suis sûr.

Ouattara a de solides appuis, et pour cause… Ouattara qui, en tant que banquier et ancien fonctionnaire du FMI, encourage fermement les mesures d’ajustement structurel de privatisation. Ancien fonctionnaire au FMI ? Il a tout pour plaire… Il semble avoir passé une thèse d’économie à l’université de Pennsylvanie mais impossible de savoir de quoi celle-ci parle ou avec qui il l’a passé. La seule chose qui est intrigante c’est qu’à l’université en question, il font mention d’une thèse en « philisophy » et non en « economics » ! Encore une légende qui tombe…

Toujours est-il qu’il va se montrer bien obéissant envers les intérêts financiers internationaux: En effet (extraits), dès sa prise de fonction après la présidentielle de 1990 (Le président Bédier fait alors appel à son talent d’économiste), l’homme se livrera à la privatisation tous azimuts de la quasi-totalité des secteurs stratégiques de l’économie ivoirienne. Le bilan de son passage à la Primature donne, selon l’étude du Center for economic and policy reasarch réalisée par Robert Neimann et Neil Watkins, les indices suivants : Pour la première période (1990-1993), le Programme réclamait la réduction substantielle des dépenses de l’Etat à hauteur de 30%. Dans la même période, une réforme structurelle a aussi commencé, incluant la privatisation des poumons de l’économie ivoirienne et la dévaluation du FCFA.
En ce qui concerne l’économie et le social, l’impact du Programme d’ajustement structurel a été très sévère en Côte d’Ivoire. Toujours pour la même période, le GDP, selon les indications des experts, a chuté de 15%. Au niveau social, l’indice de la pauvreté a doublé, avec le nombre de personnes gagnant 1 dollar par jour passant de 17,8 % à 36,8%. Selon la même source, à Abidjan, le taux de pauvreté est passé de 5% à 20% entre 1993 et 1995 (External Review, p 101).

Merci qui ? Pas de doute, Ouattara est à la mode, il est aussi marié avec une française. Fallait-il s’en douter, L’ONU, Sarkozy et Obama s’empressèrent de féliciter le nouvel élu et la presse de masse de relayer quand au méchant Gbagbo… allié d’hier, aujourd’hui il doit chuter… Hier reçu en grande pompe en tant que chef d’état, il est aujourd’hui décrit comme un dictateur sanguinaire. Ce qu’il est indubitablement, mais ce réveil très opportun de la conscience des mass média me laisse pantois. Le summum en la matière fut certainement atteint par Alexandre Adler, (bilderberger, pro-constitution européenne, pro-marché commun en Afrique de l’Ouest, etc. ) dans sa chronique sur France culture et sur le Figaro.

La Côte d’Ivoire n’a pas beaucoup d’alternative, une lente mais sûre disparition de son identité par une islamisation capitaliste outrancière ou une dictature de fin de vie qui promet d’obscures perspectives. Dans tous les cas, le chaos… mais l’ordre ne nait-il pas du chaos ? (sic) En tout cas, si le chaos était l’objectif… mission accomplie.

En effet, comme le rapporte une analyse réalisée par l’Union Européenne:

Depuis le coup d’état militaire de 1999, la Côte d’Ivoire est confrontée à une crise sociopolitique majeure. La période de transition militaire de dix mois qui s’est ensuivie a été caractérisé par une succession de mutineries et de nouvelles tentatives de coups de force. En outre, les institutions de la Deuxième République qui ont pris la relève en 2000 ont été mis en place à l’issu d’un processus électoral contesté et émaillé d’évènements sanglants. Aussi, les tentatives de coups de force ont-elles continué et celle survenue le 19 septembre 2002 s’est muée en une rébellion armée. Depuis cette date, le pays est divisé en deux. La persistance de cette crise a engendré une baisse drastique des dépenses publiques dans les secteurs prioritaires, notamment une diminution de l’accès à l’eau potable, aux soins de santé et à l’éducation ainsi que le déplacement de plus d’un million et demi de personnes à l’intérieur du pays. Elle a aussi fortement éprouvé l’activité économique qui s’est comprimé en 2000 avec un recul du PIB de 2,3%.

On croirait une description de la France du futur. C’était donc la page retour vers notre futur.

Publicités

8 Réponses

  1. Merci , Monsieur ….jamais personne ne m’aurait mieux expliqué …
    Tout simplement effrayant…mais effrayant , surtout est ce qu’en laissent penser les médias à leurs auditeurs …

    Quelle fumisterie gigantesque , n’est ce pas , que le NOM …..qui donc pourra arreter ce cauchemard ???

    décembre 10, 2010 à 4:39

  2. Hanoho

    Merci, Madame…
    Ce qui est remarquable, c’est le rôle de la démocratie moderne: disqualifiée lorsqu’un peuple est encore majoritaire à l’intérieur de ses propres frontières (comme en Suisse) et devant être défendue âprement lorsqu’un peuple est devenu minoritaire dans son propre pays… La charia sera imposée démocratiquement, on le sait bien.

    Qui donc pourra arrêter le NOM ? Huum… l’alliance de tous les internationalismes (financiers, idéologiques, religieux) pour détruire les nations est difficilement contournable. L’empire de Robespierre – Napoléon fut créée dans cet objectif, puis l’empire soviétique, puis nazi…

    Ceux qui s’opposent à l’institution d’un pouvoir global ne seront jamais audibles (système oblige) au pire, ils sont corrompus et si ça ne suffit pas ils disparaissent. De toute manière, peu ont vraiment conscience des enjeux. C’est la leçon de l’histoire. Pour le meilleur… et pour le pire.

    L’islam reste la meilleure idéologie globale et totale pour y parvenir. L’histoire aussi le montre. Le pouvoir total (de vie et de mort pour son bon plaisir) aux mains du Calife et la population décérébrée et inculte qui récite chaque jour la loi divine et qui travaille pour un quignon de pain: le futur rêvé de tout financier. Huxley n’a rien rien inventé.

    décembre 13, 2010 à 11:20

  3. Je sais ….je connais bien le mécanisme ….mais c’est un plaisir de le voir aussi bien expliqué , en termes clairs et succints .
    Hélas , je connais bien …j’ai fait de nombreux  » articles  » à ce sujet …mais je pense qu’une personne sur 10 000 est prete à regarder en face la réalité et à analyser vraiment ce qui se passe ……le laisser aller est tellement plus commode …
    Mais je ne cesserai pas de dire ce que je pense ….ma foi …tant pis ..

    décembre 24, 2010 à 1:45

  4. http://www.contre-info.com/dessous-des-cartes-en-cote-divoire-une-mondialiste-au-coeur-du-pouvoir/comment-page-1#comment-8056

    Petit cadeau …j’ai trouvé ça par hasard …Trèèèèèèès instructif !

    décembre 29, 2010 à 5:20

  5. Hanoho

    Enorme

    décembre 30, 2010 à 10:07

  6. Pingback: Le ChriSSianisme … « alphabeta

  7. Hue et Dia (mes deux neurones survivants) ont du grain à moudre.
    Très instructif, y compris le dernier lien de Chris…!

    janvier 3, 2011 à 3:04

    • Hanoho

      Merci 🙂 Je n’ai fait que compiler quelques infos qui trainent ici et là, sûr qu’on pourrait en trouver d’autres encore plus intéressantes en cherchant bien… tel le petit bijou dégotté par Chris.

      janvier 9, 2011 à 11:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s