LE BLOG QUI EN A RAS LE CUL – «Un peuple d'élite, sûr de lui-même et dominateur" De Gaulle

La longue histoire de la trahison des élites de Bruxelles

I- la conséquence du premier choc pétrolier: la création de deux institutions méconnues du grand publique.

L’Europe, dans la tourmente du premier choc pétrolier ne suivit pas la politique américaine vis-à-vis de l’OPEP. Dans l’esprit de quelques politiciens et financiers européens germa une idée lumineuse: en contre partie d’une baisse du prix du pétrole, proposons l’immigration de masse. D’une part les pays d’émigrants seront soulagés d’une masse de pauvres qui contestent les dictatures en place, et d’autre part, nous pourrons augmenter la compétition entre travailleurs européens et briser les solidarités. Tout le monde est gagnant.

Les USA avaient, eux, une position moins conciliante (Ils n’avaient pas de réels intérêts à instaurer une nouvelle vague d’immigration massive, et donc n’étaient que faiblement séduit par une politique de compromis comme ce fut le cas pour l’Europe. Il avaient en effet déjà orchestré leur propre immigration massive depuis le Mexique visant à concurrencer leur propre population sur le marché du travail, détruire la solidarité sociale et imposer une régression des standards de vie. Aujourd’hui, un réfugier irakien débarqué fraichement à Houston décrit la situation: « Où sont les Américains ? N’est-ce qu’un état d’immigrants ? »

 

Ainsi, deux organismes virent le jour:

L’UIPA (Union InterParlementaire Arabe)
« L’U.I.P.A a été créé en Juin 1974 suite au climat de solidarité et d’action arabe commune qu’a connue la Nation Arabe à cette époque. […] Le Parlement Européen représente une expérience unique du travail parlementaire collectif au-delà des frontières nationales . L’UIPA a réussi à établir de bonnes relations avec le Parlement Européen dans le cadre desquelles plusieures grandes réunions ont été tenues durant ces quelques dernières années. »

– L’Association PAEAC (Association Parlementaire pour la coopération Euro-Arab)
Fondée en 1974 par les parlementaires de Communauté européenne des neuf pays, à l’époque. Ses principaux objectifs sont la promotion de la paix au Moyen-Orient prévue dans les résolutions des Nations Unies et le renforcement de la politique, économique et la coopération culturelle entre l’Europe et le monde arabe.

On y retrouve une certaine Roselyne Bachelot… Bien connu pour ne pas du tout mélanger politique et affaires

 

 

 

II-Les premières résolutions – source

L’Assemblée générale de l’Association de coopération parlementaire euro-arabe, réunie à Strasbourg le 7 Juin 1975 ayant considéré les résolutions concernant le volet culturel adoptées par la réunion préparatoire de la conférence de coopération parlementaire Euro-Arab qui s’est tenu à Damas du 12 au 17 novembre 1974 réaffirme dans la présente résolution […] la contribution historique de la culture arabe au développement européen, met l’accent sur la contribution que la culture arabe peut toujours donner aux pays européens en particulier dans le domaine des valeurs humaines, tout en regrettant que les relations culturelles entre les pays européens et arabes sont encore rares et de portée limitée, regrettant l’abandon relatif de l’enseignement de la culture arabe et de la langue arabe en Europe et ayant à cœur son développement. […] Invite les gouvernements des Neuf à aborder l’aspect culturel du dialogue euro-arabe dans un esprit constructif et de donner une priorité plus élevée à la promotion de la culture arabe en Europe, en espérant que les gouvernements européens aideront les pays arabes à créer les ressources nécessaires à la participation des travailleurs immigrés et de leurs familles dans la culture arabe et la vie religieuse […] Invite les gouvernements arabes à prendre conscience des retombées politiques générées par une coopération active avec l’Europe. […] Condamne – tout en reconnaissant le droit d’Israël à l’existence – l’intention de remplacer la culture arabe par la culture juive sur le sol palestinien, afin de priver le peuple palestinien de son identité nationale.

Le résultat fut immédiat: la conférence préparatoire eu lieu à Damas entre le 12 et le 17 novembre 1974. Le 15 novembre 1974 on apprenait que l’Agence internationale de l’énergie formé à Paris dans le cadre de l’OCDE comprenant l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Émirats arabes-unis annonce une légère réduction des prix affichés et les taux d’imposition.

 

 

 

 

III- La suite

– Bruxelles, le 28 septembre 1990
Grâce au centre universitaire de Pittsburgh, on peut avoir accès à une quantité notable de documents archivés officielles de l’UE. Par exemple, la Commission sur les communautés européennes. Extrait:
« L’exemple du Royaume-Uni, où l’on retrouve maintenant les représentants musulmans dans les conseils locaux, montre que la participation est précieuse, mais aussi qu’elle ne suffit pas par elle-même. […] L’éducation et la formation est un processus à double sens.« 

Politique qui nous mène à aujourd’hui: 85 tribunaux de la charia régissent la vie commune en Angleterre. Un grand exemple de réussite…

 

Conférence euro-méditerranée 1995 – Déclaration de Barcelone à la Commission Européenne. (Extraits du site web de la commission européenne.)

La Conférence de Barcelone a réuni, les 27 et 28 novembre 1995, les quinze ministres des Affaires étrangères des États membres de l’UE et des douze pays tiers méditerranéens (PTM) suivants: Algérie, Chypre, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie et Autorité palestinienne. […] l’UE et ses partenaires ont convenu d’établir un partenariat économique et financier fondé sur l’instauration progressive d’une zone de libre-échange. Tout un panel de mesures sont prévues, parmi celles-ci: la promotion des mécanismes visant à développer les transferts de technologie.

 

Dialogue interparlementaire Euro-arabe, Bruxelles 20-21 juin 2002.

Les participants souhaitent l’intégration progressive et la participation de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne dans le Processus Euro-Méditerranéen. Quatre ans plus tard, dans l’esprit du « respect mutuel des cultures » Quadhafi, le guide supreme annonce que l’Europe devra se convertir ou combattre les musulmans ! Je n’ose imaginer le scandale si un responsable européen déclarait devant des dizaines de milliers d’individus la réciproque pour l’Afrique du nord… Asymétrie, vous avez dit asymétrie ? Quoi qu’il en soit, Quadhafi rejeta le projet méditerranéen lancé par Sarkozy. Voilà un allié solide.

 

La suite: Coopération économique: transfert de technologie, ouverture des marchés, accès aux institutions financières internationales […] mettre en place des accords portant sur les conditions de séjour, l’emploi, la liberté d’accès au travail des migrants arabes dans les pays de l’Union européenne.

 

Le site de l’Union interparlementaire Arabe est encore plus claire:

Renforcer les échanges culturels entre l’Europe et les parties arabes et la promotion d’accords culturels […] Chaque partie doit combattre, au sein de sa société, les courants hostiles à l’autre côté. Il est à noter, à cet égard, que la partie arabe souffre plus suite à la montée de l’islamophobie, de l’arabophobie, de la montée du racisme et de la xénophobie en Europe et les attaques contre les immigrés arabes en particulier.

Quant à l’intégration de la Turquie… il suffit de laisser la parole aux intéressés:

« La démocratie et ses fondements jusqu’à aujourd’hui peuvent être perçue à la fois comme une fin en soi ou un moyen. Selon nous la démocratie est seulement un moyen. Si vous voulez entrer dans n’importe quel système, l’élection est un moyen. La démocratie est comme un tramway, il va jusqu’où vous voulez aller, et là vous descendez ».   R.T Erdogan

« La mondialisation en constituants de grands ensembles régionaux entraîne partout la diminution de l’Etat-Nation. Plus la mondialisation s’accroit, plus l’Islam se propage ». Ömer Dinçer, un proche conseiller politique de Tayip Erdogan

 

 

En vrac, on peut trouver sur le site de l’Institut Européen de Recherche sur la Coopération Méditerranéenne et Euro-Arab que,

Prétendre que l’europe a des racines greco-latines est un acte islamophobe,

«  Selon le Coran, les adeptes d’autres religions monothéistes résidant de manière permanente en pays musulman sont tolérés et protégés. Seuls les « Gens du Livre » (chrétiens, sabéens, samaritains, juifs et zoroastriens) bénéficient de ce statut. Les « infidèles » (athées, animistes, polythéistes) ne jouissent d’aucun statut privilégié. » Donc, le privilège c’est d’être toléré. Les « infidèles » n’y auront pas droit…

Le résultat du vote Suisse contre les minarets est signe de xénophobie.

– Le kémalisme qui a fait de la Turquie un état moderne et laïc à partir d’un empire Ottoman moribond est décrit comme une idéologie forte qui « adopte une position autoritaire et d’exclusion, notamment en ce qui concerne des questions telles que le multiculturalisme et de la démocratisation, ce qui alimente de nombreux débats concernant le rôle de la religion et le nationalisme en Turquie et de perpétuer les éléments de la xénophobie et l’intolérance. »

 

 

 

Encore plus récemment,

En méditerranée, des « autoroutes de la mer […] et le renforcement des […] migrations professionnelles » est prévu (2008). C’est que, comme la conférence organisée le 15 juin 2010 sur la coopération Algérie-Europe le stipule, une zone de libre échange est planifiée entre l’Europe et l’Algérie pour 2017. Comprenant évidemment la libre circulation des individus.

Il existe aussi des pour-parlers au sujet d’une union de libre échange avec les pays du golf (2009). Décidément, les frontières ne sont pas en odeur de sainteté.

C’est ainsi que dans un concert vociférant du reniement de soit même en Europe, on réalise la promotion de la langue arabe en France et de la langue… arabe au maroc et en Mauritanie « Le point de presse tenu le 14 mars 2010 par huit partis politique dont l’APP, avec comme thème « La primauté de l’Arabe doit être absolue et perpétuelle» »

 

 

 

IV- conclusion par un exemple

Finalement, résumons. Il s’agit d’ouvrir grand les frontières, de réaliser un transfert de technologie, de laisser la liberté aux populations arabes de venir s’implanter et travailler en Europe, de faire la promotion de leur culture, d’enseigner leur langue et de lutter contre les extrémistes racistes européens qui s’y opposerait. Programme intéressant pour la constitution d’une bouillabaisse culturelle et humaine où tout se mélange  et où tout le monde devient migrant sur une terre qui appartient à chacun et donc à personne… si ce n’est aux intérêts privés. Une résistance populaire se réalise à partir d’une solidarité entre individus qui se connaissent, se comprennent, retrouve en leur voisin des idéaux communs, et non à partir d’une masse itinérante d’individus sans liens, qui communiquent avec difficulté et s’expatrient pour trouver ailleurs ce dont on les prive chez eux. L’élite financière l’a bien compris, la gauche aveuglée et/ou soudoyée feint de le savoir.

Évidemment tout cela se fait avec la main sur le cœur et le trémolo dans la voix: c’est la défense de la paix. On aura bien compris, on va crever de faim, on va apprendre la culture des autres avant d’apprendre la notre, on va se déculturer, se métisser (c’est obligatoire, ce n’est pas une option a dit Sarko) et tout ça, dans la paix et avec le sourire.

Un cas particulièrement exemplaire est celui de Noureddine Boukrouh qui se réclame d’un islam moderniste. Il fonde son propre parti « Le Parti du renouveau algérien » qui n’obtient que 0.2% des voix aux élections de 2002. Ce qui ne l’empêche pas d’être nommé ministre du commerce et d’entamer les négociations avec l’OMS, L’ONU, la FAO dans le cadre de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC… Comme quoi, petit score, grosse influence…

Il faut dire que ce cher Mr Boukrouh est aussi un écrivain. Il préface un livre de Malek Bennabi (dont il a aussi écrit la biographie) intitulé vocation de l’islam. La critique est enthousiaste: Si Bennabi n’est pas le premier à déceler dans le travail de l’histoire la tendance mondialiste, il est par contre le premier à situer l’islam dans cette perspective et à vouloir l’y installer. Les objectifs sont donc clair: installer l’islam dans la tendance mondialiste, c’est à dire la conquête du monde. Un extrait du livre nous apporte toute l’envergure intellectuelle du message: L’islam est une religion parfaite. Voilà une vérité dont personne ne discute. On est bien dans la logique habituelle: L’Islam est une religion de paix. Mais elle se défend contre les attaques sournoises des infidèles. Comme c’est une religion parfaite, toute critique est forcément une attaque mal intentionnée… contre laquelle il est légitime de se défendre. CQFD. Ce qui est tout aussi intéressant, c’est que l’islam, selon lui, ne s’oppose pas au néo-libéralisme, au contraire. Ainsi, lors des négociations pour l’entrée de l’Algérie dans l’OMC, on pouvait lire dans le quotidien d’Oran: L’Algérie […] devrait proposer […] de nouvelles mesures pour le démantèlement de ses tarifs douaniers. Boukrouh est aux commandes. Et les organisations de salariés et patronales de s’inquiéter: pour les organisations patronales l’ouverture du marché algérien et le démantèlement tarifaire signifient la mise à mort de la production nationale, pour l’UGTA, il s’agit surtout de préserver des centaines de milliers de postes d’emploi. Aujourd’hui, alors que le processus d’adhésion n’est pas terminé, quelques esprits éclairés osent se poser la question interdite: Adhésion de l’Algérie à l’OMC, qu’avons nous à gagner ?

Mais ce cher Boukrouh n’en était pas à son premier coup d’essai. En 2002, on pouvait lire dans Algeria Interface (journal algérien en ligne) Le nouveau programme de privatisations élaboré par le ministre des Participations et de la Coordination des réformes (MPCR), Nouredine Boukrouh, et dont Algeria Interface a obtenu une copie devrait provoquer un séisme dans le monde du travail. Ce projet, […] recommande la privatisation de la majorité des 700 entreprises publiques dans un délai «qui ne saurait excéder les 18 mois».

Il s’agissait donc bien là d’un interlocuteur de choix pour les élites européennes. C’est ainsi qu’il participe au projet EUROMED (qui a reçu 16 milliards d’euros de financement européen…) Renaud Muselier, secrétaire d’état aux affaires étrangères, ardent défenseur du projet […] est relayé par Nourredine Boukrouh, ministre algérien du commerce, qui affirme que « si l’histoire a pu disperser, aujourd’hui elle regroupe les peuples ». Regroupons, regroupons…

*****************************************************************************

Témoignages des français vivants dans les quartiers populaires sur Europe 1 (Morandini).  pour que ceux qui vivent loin des cités prennent la mesure du problème.

Témoignage de Loïc Lecouplier, responsable du syndicat policier ALLIANCE dans le 93. « Les attaques de voitures de police c’est tous les jours ».

Un exemple parmi d’autres de la complicité entre politiques et patronat en faveur de l’immigration. (canard enchainé 27 janvier 2010)

Gauche (pro-immigration) et patronat (mise en concurrence des individus) même combat: le point de vue de Bouygues.

Cout de l’immigration illégale au USA (en anglais) par Lou Dobbs, (le seul homme de média américain qui porta à la connaissance du grand public la création de la monnaie supranationale et non constitutionnelle améro. Il démissionna en novembre 2009 après avoir essuyé un tir d’arme à feu).

L’immigration, une chance ? Qu’en pensent les indiens d’Amérique du Nord ? (en anglais)

Publicités

2 Réponses

  1. ami

    Je m’en vais aller faire la promotion de votre blog d’un pas enthousiaste et déterminé.
    Dommage que vous ne publiez de nouvelles notes qu’aussi peu fréquemment, à mon goût.

    juillet 2, 2010 à 6:24

    • Hanoho

      merci 🙂
      Pas beaucoup la tete a ecrire en ce moment. (et sur des claviers qwerty en plus), mais merci du compliment !

      juillet 20, 2010 à 6:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s